L’Afrique offre d’excellentes opportunités pour la croissance des PME


Les PME sont clairement le moteur de croissance de l’Afrique

La clé du succès pour les PME repose sur leur capacité à développer leur entreprise à l’international

LE CAP, Afrique du Sud, 20 février 2014/African Press Organization (APO)/ Selon le Fonds Monétaire International (FMI), la croissance économique en Afrique subsaharienne en 2014 devrait être légèrement supérieure à celle de 2013, d’environ 6 %. Cette croissance, liée à plus d’un milliard de consommateurs sur le continent qui dépense annuellement 600 milliards de dollars, ainsi qu’à une classe moyenne qui connaît la croissance la plus rapide au monde et l’incroyable opportunité offerte par la connexion du continent au monde extérieur, offre aux petites et moyennes entreprises (PME) Africaines  d’innombrables possibilités en 2014.

 

Charles Brewer, directeur général de DHL Express SSA

C’est ce que pense Charles Brewer, directeur général de DHL Express SSA (http://www.dpdhl.com), qui dit que les PME sont clairement le moteur de croissance de l’Afrique et le facteur clé d’une croissance économique durable.

« Selon Deloitte, la classe moyenne africaine a triplé au cours des 30 dernières années et la tendance actuelle suggère que la classe moyenne africaine atteindra 1,1 milliard d’individus en 2060. Comme les économies africaines sont parmi quelques unes qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, les perspectives pour le continent sont très favorables pour l’avenir. »

« La production à grande échelle en est encore au stade embryonnaire en Afrique, ce qui offre une véritable opportunité pour les PME de combler les vides du marché pas encore desservis par les grandes entreprises internationales. Il est important de noter qu’un tissu croissant de PME créera des centaines de milliers de nouveaux emplois, ce qui est absolument indispensable pour ce continent en pleine croissance. »

M. Brewer précise qu’en plus des problèmes courants auxquels les PME sont susceptibles d’être confrontées en Afrique, tels que les problèmes d’infrastructure ainsi que les réglementations et contrôles douaniers, l’accès au financement peut constituer un obstacle pour l’avenir. « L’Institut de la Finance Internationale a indiqué que comme de nombreux pays d’Afrique subsaharienne se démènent pour contrôler les pressions sur les prix, les banques centrales ont eu tendance à maintenir une politique monétaire plutôt serrée. Malgré ce problème, nous nous attendons à ce que les PME créent des opportunités de croissance grâce au pouvoir d’achat accru des consommateurs et à l’expansion des marchés inexploités.

« La pénétration croissante d’Internet en Afrique offre également une belle opportunité pour les PME et comme l’Afrique continue à adopter le commerce électronique en tant que mode de vie, les entreprises sont en mesure de tirer parti de ce marché en ligne tout en réduisant les coûts traditionnels d’acquisition de clientèle. Le rapport 2012 de World Wide Worx sur les questions liées à Internet révèle que le marché local du commerce électronique connaît une croissance annuelle d’environ 30 % et ne montre pas de signes de ralentissement.

Les conclusions de l’Enquête nationale 2013 sur les petites entreprises, effectuée par la National Small Business Chamber (NSBC – Chambre nationale des petites entreprises) a révélé que le principal besoin exprimé par les PME comprend l’élargissement de la clientèle, l’augmentation des ventes et le développement international. « Accéder à de nouveaux marchés en effectuant des transactions transfrontalières est essentiel pour la croissance et la compétitivité et c’est aussi le principal moteur pour les petites et moyennes entreprises en Afrique du Sud », a indiqué Mike Anderson, fondateur et PDG de la NSBC.

Charles Brewer déclare que plus une PME peut tirer parti d’opportunités internationales et plus elle peut envisager une expansion mondiale, meilleures sont les chances de croissance. « Lorsqu’il s’agit d’opportunités mondiales, la clé du succès pour de nombreuses PME est la connaissance.  Il s’agit de savoir quels marchés cibler, comment commercialiser leur produit, comment identifier les clients, comment être payé et, très important, comment expédier dans le monde entier.  25 000 PME travaillent avec nous dans toute l’Afrique et chaque jour nous essayons de mieux comprendre leurs besoins et de les aider à se développer à l’international. DHL est bien positionnée pour s’associer aux PME africaines et les aider à se connecter au monde entier, alors j’ai envie de vous demander : qu’attendez-vous? », conclut M. Brewer.

 

SOURCE

Deutsche Post DHL


This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *