Le Maroc accueille la plus grande messe du solaire en Afrique et dans le pourtour méditerranéen


Le Salon International de l’Energie Solaire « Solaire Expo Maroc » tiendra sa 3ème édition du 26 février au 01 mars 2014 au Parc des expositions de l’Office des Changes, Route d’El Jadida, Casablanca. Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et bénéficiant de soutiens institutionnels de taille, le Salon revient plus fort avec la promesse d’innovations dans son concept que dans son contenu. Y sont attendus près de 80 exposants venus du Maroc, du Portugal, de l’Espagne, de la France, de la Chine, de la Suisse, de la Tunisie, mais aussi près de 5000 visiteurs.

« Le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI est un honneur qui nous touche particulièrement en tant qu’organisateurs et nous encourage dans la voie de l’excellence, laquelle magnifiera notre modeste contribution dans la politique énergétique engagée par le Royaume », a déclaré Rachid BOUGUERN, Fondateur et directeur du salon.

Solaire Expo est un rendez-vous d’excellence inscrit dans l’agenda des cadors nationaux et internationaux du secteur de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique. En deux éditions, le Salon a séduit et convaincu jusqu’au-delà des frontières marocaines, contribuant valeureusement au renforcement de la  position du Royaume comme hub régional du solaire.

Avec un potentiel sous-exploité en Afrique alors que les besoins énergétiques accroissent,  le solaire est sous l’apanage des pays du Nord et sa technologie bien que prisée, peu maîtrisée. Le Salon Solaire Expo a comblé un vide et contribué à l’ambition marocaine et africaine d’une autonomie énergétique. En deux éditions, le salon a réussi à attirer les plus importants opérateurs régionaux et internationaux présents ou ayant des vues sur le marché africain économiques et institutionnels (publics-Privés) à travers une plateforme B to B d’excellence et un programme scientifique de haute facture.

1. 1ère plateforme B to B du solaire et de l’efficacité énergétique en Afrique et dans le pourtour méditerranéen

Après le succès édifiant de l’édition 2013 qui avait accueilli une soixantaine d’exposants nationaux et internationaux, et plus de 2500 visiteurs en 4 jours, Solaire Expo Maroc amorce le virage d’une nouvelle dimension avec cette troisième édition dont les prémices sont peu ordinaires. Ont déjà confirmé leur participation – en plus de ceux du Maroc – des opérateurs internationaux venus du Portugal, de l’Espagne, de la France, de la Chine, de la Suisse et de la Tunisie.

Le salon est aujourd’hui la première plateforme B to B du secteur du solaire en Afrique et dans le pourtour méditerranéen. Vitrine de toutes les filières de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique, Solaire Expo permet – en 4 jours – aux opérateurs nationaux et internationaux du solaire en particulier et de l’énergie en général, et à un public qualitatif et ciblé, d’échanger et de partager dans un cadre adéquat, avec à la clé, une mise en lumière des savoir-faire, méthodes, solutions technologiques, innovations…, de renforcer leur image de marque et d’accroître leur présence sur les marchés marocain, africain et méditerranéen.

2. Une troisième édition portée par un soutien de taille

Le premier fait majeur de cette édition, déjà annoncée comme celle d’un tournant décisif sur fond la consolidation, est la haute sollicitude institutionnelle. Un honneur qui stimule beaucoup plus qu’il n’auréole, selon les organisateurs qui, se sentent encore plus investis d’une mission d’importance capitale : celle de légitimer l’évènement comme une réelle valeur ajoutée pour l’économie nationale par le truchement de l’efficacité et de l’autonomie énergétique, mais aussi par l’édification de hub régional qui fait du Royaume un modèle, une passerelle et une catalyseur du partage d’expériences, l’extension d’activités et de savoir-faire des opérateurs internationaux en Afrique subsaharienne.

Solaire Expo bénéficie, depuis sa création, d’importants accompagnements institutionnels matérialisés par l’égide du Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, celui du Ministère de l’enseignement supérieurs, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, et celui du Ministère de l’habitat et de la Politique de la Ville. Le salon peut également se réjouir de la confiance et de la fidélité d’autres partenaires (publics/ privés, exposants, sponsors, médias…) : ADEREE, MASEN, ONEE, Maroc, SIE  Maroc, IRESEN, Maroc, Union Pour la Méditerranée (UpM), Observatoire Méditerranéen pour l’Energie (OME), Banque Africaine de Développement (BAD), Association Marocaine des Professionnels des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (AMPERE), Chambre Nationale des EnR, Institut Méditerranéen des EnR, Université Mohamed V Ecole Supérieure de Technologie de Salé, Coopération Internationale Allemande « GIZ »…Dans la convivialité, ils concourent à la réussite du salon manifestant leur adhérence à la politique de l’énergie à l’échelle nationale ou internationale.

3. Une édition à forte dimension scientifique

Un des temps forts du salon demeure le programme scientifique qui apporte cette année son lot d’innovations, notamment des ateliers de formations pratiques et un concours universitaire, lesquels viennent accompagner le Forum scientifique et technologique international. Le programme scientifique s’articule autour de 3 actes :

 

  • Forum Scientifique et Technologique International

 

Ce forum, qui porte cette année sur le thème : «Enjeux et Perspectives de l’Energie Solaire et de l’Efficacité Energétique dans l’Espace Euro Africain», est un espace dédié à la réflexion scientifique sur les questions énergétiques et au solaire. Réceptacle pour les contributions intellectuelles, scientifiques et techniques, le Forum se veut également une passerelle entre entres opérateurs (publics et privés) et corps universitaires, il sera question permettant d’approfondir la réflexion sur le solaire et efficacité énergétique, et de partager des expériences réussies. Le niveau des interventions sera accessible à tous pour permettre des échanges avec un large public en particulier avec des industriels, cadres et chefs d’entreprises, bailleurs et universitaires                  (étudiants et leurs enseignants)….

Le forum sera animé par des experts nationaux et internationaux de renommé. Ils échangeront leurs connaissances, expériences, opinions, balayant toute une série de thèmes liés à :

Ø Efficacité Energétique dans l’Industrie & le Bâtiment

Ø Stratégie et Programmes en EE et EnR au Maroc et en Afrique du Nord

Ø Techniques et applications du solaire Thermodynamique

Ø Techniques et applications du solaire PV (connecté au réseau & pompage)

Ø Techniques et applications de la Biomasse & Bioénergie

Ø Opportunités et Mécanismes de Financement

Ø Formation Diplômante & Formation Professionnelle

· Ateliers-Formation

Une des innovations majeures de l’acte scientifique, réside dans l’intérêt porté à la formation. Les organisateurs dédient une journée à des ateliers de formations pratiques destinés aux élèves ingénieurs et aux techniciens, sur les techniques et métiers du solaire tels que :

– Solaire Thermique pour la production de l’eau chaude sanitaire

– PV connecté au réseau

– PV en sites isolés

– PV pour le pompage de l’eau

  • Concours universitaire « Recherche & Innovation »

Le Salon donnera également lieu à un concours universitaire dont le but est de promouvoir et stimuler la Recherche et l’Innovation. Le concours vise à valoriser la contribution de la Recherche et récompensera les meilleurs travaux universitaires menés dans le domaine du solaire.

  • Le Solaire : un passage obligé pour le Maroc et le autres pays du sud

L’enjeu énergétique est doublement de taille, au regard de la flambée effrénée des coûts des énergies traditionnelles dites fossiles, lesquelles impactent négativement l’environnement.  Le solaire est une énergie alternative propre et avantageuse, en cohérence avec le développement durable et l’efficacité énergétique est une démarche incontournable pour plus grande maîtrise de la consommation d’énergie limitant ainsi que le gaspillage.

Le Maroc ne possède ni gaz ni pétrole et importe 96% de ses besoins en énergie, soit une facture colossale de 98 milliards de DH en 2012. Toutefois, le Royaume  bénéficie de onze heures par jour de luminosité et une conservation de la chaleur durant sept heures. Avec le programme solaire national lancé, le Maroc aura la capacité de commercialiser à l’étranger 20% de sa production électrique d’origine renouvelable (des énergies renouvelables produites). En effet « compte tenu de la raréfaction  des ressources d’énergies fossiles, les énergies vertes (renouvelables) sont appelées à prendre une part croissante dans le mix énergétique.   Le solaire contribuerait à une augmentation du PIB entre 1,17 % et 1,91%, et à la création de 319 000 à 482 000 nouveaux emplois et à la  sauvegarde de l’environnement

 

Pour plus d’information, consultez le site www.solaireexpomaroc.com



This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *