Le ministre Fast signe un accord en matière d’investissement avec le Cameroun / L’Accord protégera les entreprises canadiennes et leur offrira de nouvelles occasions d’investir et d’étendre leurs activités


OTTAWA, Canada, 4 mars 2014/African Press Organization (APO)/ Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le ministre camerounais de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, M. Emmanuel Nganou Djoumessi, ont signé aujourd’hui l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Cameroun. La signature a eu lieu à l’occasion du Congrès international, salon professionnel et salon des investisseurs de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) à Toronto.

Un APIE est un traité qui vise à protéger les investissements canadiens à l’étranger et à promouvoir les investissements étrangers au Canada au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. En assurant une plus grande protection contre les pratiques discriminatoires et arbitraires et en améliorant la prévisibilité du cadre politique d’un marché, un APIE permet aux entreprises d’investir avec confiance.

Les entreprises canadiennes sont déjà actives au Cameroun. En 2012, les intérêts miniers canadiens dans le pays se chiffraient à 61,3 millions de dollars. Dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux qu’il a récemment lancé, le Canada a cerné le Cameroun comme un marché émergent offrant des débouchés particuliers aux entreprises canadiennes des secteurs de l’infrastructure et de l’éducation, ainsi que des mines, du pétrole et du gaz.

 

SOURCE

Canada – Ministry of Foreign Affairs


This entry was posted in Cameroon News, French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *