La gestion des e-déchets au Togo n’est plus un souci


En dehors des substances ordinairement connues, les e-déchets (déchets électriques et électroniques) participent également à la pollution de l’environnement, et par ricochet, constituent un véritable danger à la santé humaine.

Les estimations font état d’une production annuelle de plus de 450 000 tonnes de ces déchets auxquelles viennent s’ajouter les milliers de tonnes venues des pays développés et qui sont déversés chaque jour au Port autonome de Lomé. La quantité totale tournerait autour de 850 000 tonnes.

Pour faire face au phénomène, un projet de collecte et de récyclage vient d’être mis au point .

Il est initié par l’association << Action sociale pour le développement intégral (ASDI) >> et est soutenu par le Programme de micro financement du Fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM) à hauteur de 41 000 dollars pour une durée de 2 ans.

Les responsables de cette structure comptent dans le cadre de l’exécution du projet, mener avec l’assistance des agents de terrain des opérations de collecte de déchets  électroniques et électriques.

”Ces déchets seront ensuite convoyés vers une autre structure partenaire belge”, ont -ils indiqué à la presse au lancement du projet le week end écoulé.

”En attendant, des séances de sensibilisation des populations sur les dangers  des e-déchets sur  leur santé seront bientôt organisées”, prévoient les organisateurs ; histoire de baliser le bon déroulement des opérations de collectes.


This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *