Communiqué Bilan de la 2ème édition de HUB Africa, 1er Salon des Entrepreneurs et Entreprises d’Afrique


Une édition qui a tenu ses promesses

C’est sur un sentiment d’optimisme renforcé que la 2ème édition du Salon des Entrepreneurs et Entreprises d’Afrique (HUB Africa) a refermé ses portes vendredi. Avec une croissance consolidée de sa fréquentation (participants et visiteurs confondus) un programme plus innovant, plus qualitatif et une activité décuplée, le salon HUB Africa a confirmé son statut de plateforme d’excellence régionale pour la stimulation des énergies créatrices, favorisant la croissance par l’entrepreneuriat, la création de richesses et d’emplois durables. Cette édition 2014 a bénéficié du soutien des pouvoirs publics marocains et eu l’honneur de recevoir de nombreuses autorités nationales. Une mobilisation qui est venue confirmer le bien fondé d’un grand rendez-vous annuel fédérateur de tous les acteurs entrepreneuriaux du continent. Cette deuxième édition a tenu sa promesse, laisse un profond sentiment de satisfaction et une belle note d’espoir.

C’est avec le sentiment très fort d’avoir accompli un pas supplémentaire pour l’entrepreneuriat en Afrique que le CJD et NGE Impact ont clôturé la 2ème édition du Salon des Entrepreneurs et Entreprises d’Afrique (HUB Africa). Avec un contenu plus pointu, l’évènement a réussi à créer une synergie qualitative d’acteurs (avérés et potentiels) de l’écosystème entrepreneurial africain, apportant en deux jours une valeur ajoutée aux porteurs de projets et entrepreneurs africains qui y ont pris part.

Les deux jours choisis afin d’optimiser la disponibilité des porteurs de projet, entrepreneurs, experts-accompagnateurs ou bailleurs, n’ont pas visiblement suffi pour tirer pleinement profit de cette exceptionnelle plateforme offerte cette année par le CJD, NGE Impact et leurs nombreux partenaires. C’est le sentiment le mieux partagé par l’audience de cette deuxième édition (participants et visiteurs, nationaux et étrangers).  Pour dire ô combien, le salon a été riche, utile et profitable aux différentes jeunes entrepreneurs et porteurs de projet.

HUB Africa, qui a fait de Casablanca la capitale africaine de l’entrepreneuriat les 24 et 25 avril, a non seulement permis de disséquer la question entrepreneuriale sous toutes ses formes, mais a été surtout une occasion exceptionnelle d’apporter des éléments de réponses à tous les niveaux et échelles de la chaine de création d’entreprise, de l’étape de réflexion  embryonnaire au développement, en passant par la conception du business-plan, le financement, la gestion, le management, la fiscalité et la viabilité…

Soutiens institutionnels de taille, fortes présences de personnalités et de porteurs d’e projet d’Afrique subsaharienne

Plusieurs personnalités de haut rang ont honoré de leur présence cette deuxième édition, montrant leur estime et engagement en faveur de l’entrepreneuriat et  de la jeunesse marocaine en particulier et africaine en général. Parmi elles on peut, entre autres, citer :

•    Mme Mbarka BOUAIDA, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération
•    Mr. Mamoun BOUHDOUD, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel
•    M. Abdellatif ZAGNOUN, Directeur Général des Impôts.
•    M. Abdellatif EL QUORTOBI, Président de l’Ordre des Experts Comptables
•    Mme Leila ANDALOUSSI, Secrétaire générale du Conseil de l’Ordre des Experts comptables de Casa-Sud
•    …

L’Afrique subsaharienne y a été fortement représenté au travers, entre autres, de la caravane « Saga Africa » qui, depuis Dakar,  a rallié Casablanca par la Route avec à son bords une vingtaines de  jeunes porteurs de projets et entrepreneurs venus du Sénégal, de Djibouti, du Cameroun, du Ghana, du Bénin de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire, de la République Démocratique du Congo et du Mali.

Une synergie d’exception au profit de la jeunesse et de l’économie africaine

Le pari réussi d’offrir en deux jours un espace de conseil, d’orientation et d’accompagnement a été réussi grâce à une exceptionnelle synergie fédérant les acteurs de références nationaux et internationaux, les autorités locales de premier plan, les opérateurs économiques, les organismes, les universitaires, les étudiants et les médias.

Aux côtés des organisateurs (CJD International, NGE Impact et Afrique Challenge) dont il faut saluer le combat pour une « Afrique émergente » et « une jeunesse plus entreprenante », se sont également distingués des partenaires d’exception qui se sont unanimement montrés généreux et disponibles, tels que le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le Ministère de l’économie et des finances, mais aussi d’autres institutions tels que Ompic, Office des Changes, ONCF, Office du Tourisme, Maroc Export, Caisse Centrale de Garantie, Supratour, BDO, ANPME, ANAPEC, Ordre des Experts Comptables, Ynna Holding, Cosumar, Groupe Eco Média, Fondation Banque Populaire, LMS,CGEM, AFEM, Top Class, Lavazza, Inov Team, RH Concept, C&O Marketing, 2M Soread, Radio Mars, Médi1Sat, Radio Aswat et Hit Radio…

Un programme riche, très apprécié, et 10 entrepreneurs d’Afrique récompensés

A travers les  4 articulations du Salon, les participants venus des quatre coins du continent, mais aussi d’Europe ont généreusement échangé et profités de la manne d’expertises servie gracieusement sur un plateau par une belle brochette d’intervenants de haute qualité.

« Africa Entrepreneurship Forum », la plateforme dédiée à la réflexion et d’échanges a réuni une cinquantaine d’experts, de décideurs et d’entrepreneurs sur l’entrepreneuriat en Afrique. En deux jours, ces experts ont mis à nu les problématiques et entendent livrer leur réflexion sous forme de « livre blanc ».

Les Rendez-vous « Pitch For Invest » ont offert  aux porteurs de projets de rencontrer et présenter leurs projets à des investisseurs potentiels et de bénéficier d’un premier diagnostic de leur projet (points forts, points faibles, recommandations, réorientation…). Les séances de pitching sont organisées en partenariat avec les réseaux de prêts d’honneur, de Business Angels et sociétés de capital-risque. Une première.

Durant les deux jours du HUB, à travers le concept « Made in Africa » des entrepreneurs confirmés ont également partagé leurs parcours inspirants et expériences, en évoquant aussi bien leurs réussites que leurs échecs dans le cadre d’une série de conférence qui ont duré chacune 20 minutes.

Les «HUB Africa Awards», dont le jury a été présidé par  Leila Andaloussi, Secrétaire générale du Conseil de l’Ordre des Experts comptable de Casa-Sud,  ont récompensé les acteurs publics et privés qui œuvrent  au quotidien, sur le continent, pour la promotion de l’esprit d’entreprise et l’accompagnement des entrepreneurs. Soutenu par le Conseil général de l’Ordre des Experts comptable de Casa-Sud, les «HUB Africa Awards»  ont permis de rendre hommage à l’engagement et au courage des entrepreneurs africains, à travers 10 prix.

Le Prix de l’«Entrepreneur de l’année» a été attribué Karim Mazouzi de DBM Maroc, pour la conception de la marque Accent, premier ordinateur 100% marocain. Fatima Bennani d’Agrifertil a fait la main basse sur le trophée de la catégorie « Entrepreneur féminin » de l’année. Son entreprise est spécialisée dans la fabrication des fertilisants organiques et d’engrais sous forme liquide et solide. Hicham ABBAD d’Engima a remporté le prix « Star up » de l’année. Ehtimad Bensaleh de Yara consulting s’est adjugée le prix du meilleur  « Mentor » de l’année. Le prix du meilleur « Educateur » est revenu à Bilal Baguennou. Mehdi Najeddine de VOID a remporté le trophée du meilleur « Jeune Entrepreneur ».  La Sénégalaise Régina Mbodj a remporté le Prix du « Réseau d’accompagnement » le plus innovant avec son projet CTIC Dakar, lequel s’emploie à mettre les Tic au service des activités socioéconomiques telles que l’agriculture. Son compatriote Karim Sy s’est distingué dans la catégorie « Entrepreneur social » grâce son projet Jokkolabs, un incubateur d’entreprises made in Sénégal, axé sur ce que les anglophones appellent le coworking, lequel consiste pour des entrepreneurs à partager des locaux et les frais qui y sont associés.  Le prix « Région » a été attribué à la région du Grand Casablanca pour les efforts consentis ces dernières années et celui du « Coup de Cœur » à Feu Mohammed Mjid pour son œuvre sportives et sociales gigantesque. Le trophée a été remis à Mme Sabah Chraibi, grande amie du défunt.

Accompagner le vent de renouveau sur le continent

L’Afrique, sortant la tête de l’eau avec une croissance moyenne de 6% se doit de dépasser le passéisme et trouvant les moyens de consolider son essor par des initiatives porteuses et durables.  L’entrepreneuriat est un véritable levier de croissance et de compétitivité permettant d’apporter des réponses concrètes et pérennes aux enjeux économiques et sociaux. Si le CJD, NGE Impact et leurs partenaires aident – à travers HUB Africa – à la démocratisation de l’entrepreneuriat, force est de constater que le chemin reste encore long. C’est d’ailleurs pour aider à accélérer la cadence, qu’une étude est menée et devra être publiée incessamment. Laquelle étude  illustrera la typologie et les attentes des visiteurs.


This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *