Énergie renouvelable et biocarburant : SABER signe un accord-cadre avec l’OMVS


L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) va bénéficier de l’expertise technique de la Société africaine des biocarburants et des énergies renouvelables (SABER), dans l’exécution des projets prioritaires identifiés et élaborés dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Un accord-cadre vient d’être signé dans ce sens ce mercredi entre les responsables des deux institutions qui dorénavant s’engagent à entretenir des rapports étroits de coopération et de partenariat dans les domaines d’intérêts communs en vue de mutualiser leurs efforts pour la mise en cohérence, la complémentarité et la synergie de leurs interventions.

Diverses activités relèvent de cet accord et portent principalement sur l’énergie solaire, l’énergie éolienne, la réalisation des micro centrales hydroélectriques, l’appui à la mise en œuvre pour la réalisation d’infrastructures structurantes de barrages hydroélectriques de deuxième génération dans le bassin du fleuve Sénégal, l’installation et la mise en service des équipements d’énergies renouvelables dans les Etats membres, et la promotion de projet de la biomasse.

La SABER est une organisation internationale ayant son siège à Lomé. Son capital est détenu par 15 Etats actionnaires dont le Togo et 6 institutions financières au rang desquelles la BIDC, la BOAD, ECOBANK, FAGACE, IEI et NEXIM BANK.

Elle a pour mission la promotion et le financement des projets d’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique dans les secteurs publics et privé, le transfert de nouvelles technologies vertes pour le développement des industries des énergies renouvelables, le renforcement des capacités et les conseils aux gouvernements et au secteur privé pour tirer le maximum d’avantage des marchés d’énergies propres et du carbone.

En termes de projets réalisés, on note à l’actif de cette société l’électrification de 14 villes de Sierra Leone avec 10 000 lampadaires solaires en septembre 2013, et l’électrification de 9 villes de Guinée avec 6000 lampadaires solaires en décembre 2013.

Sont en cours de réalisation d’autres projets d’installation de 13 000 lampadaires solaires au Togo, ainsi qu’un programme régional des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PRODERE) en vue de faciliter l’accès à l’Energie dans les pays membres. Il faut rappeler que les activités de la SABER ont démarré en 2010.

(Source : Togoinfos.com)


This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *