Le contenu du rapport annuel 2013 de l’ISAAA divulgué au Togo


Le rapport annuel 2013 du Service international pour l’acquisition d’applications agro biotechnologiques (en abrégé ISAAA) a été lancé jeudi, en présence des acteurs  relevant du secteur agricole, de l’environnement, du commerce, de la communication, des institutions de la recherche, et du service national de vulgarisation agricole.

Le document fait constater que 2013 était la 18ème année de commercialisation avec succès des plantes Génétiquement modifiées (GM).

La superficie des cultures GM a augmenté chaque année entre 1996 et 2013, dont 12 années montrant les taux d’augmentation à deux chiffres.

Elle est passée de 1,7 millions d’hectares en 1996 à plus de 175 millions d’hectares en 2013 (soit une augmentation de plus de 100 fois).

Sur 27 pays ayant cultivé des plantes GM en 2013,19 étaient des pays en voie de développement et 8 des pays industrialisés. Les empilements de caractères ont occupé 47,1 millions d’hectares, soit 27%.

Pour la seconde année consécutive, en 2013, les pays en voie de développement ont cultivé plus d’hectares  (54% de la surface mondiale des plantes GM) que les pays industrialisés (46%).

Un record de 18 millions de fermiers cultivant les plantes GM est atteint en 2013, soit une augmentation de 0,7 million par rapport à l’année 2012. Plus de 90%, soit plus de 16,5 millions, étaient des petits fermiers pauvres de pays en voie de développement. On note aussi un record de 7,5 millions de petits fermiers en Chine et un autre de  7,3 millions en Inde qui ont choisi de planter plus de 15 millions d’hectares de coton Bt, à cause des importants bénéfices qu’il offre. En 2013, près de 400 000 petits fermiers des philippines ont bénéficié de maïs GM.

Sur l’aspect de la culture des plantes GM, les USA continuent à être un pays chef de file avec 70,1 millions d’hectares et avec une moyenne d’environ 90% d’adoption pour toutes les cultures. Le Brésil est classé deuxième et pour la cinquième année consécutive, il était le moteur de croissance mondiale, augmentant sa superficie de cultures GM
plus que n’importe quel autre pays. Puis viennent dans l’ordre l’Argentine (24, 4 millions d’hectares), l’Inde (11 millions d’hectares) et le Canada (10,8 millions d’hectares).

Entre autres, des  révélations sur la situation des plantes GM en Afrique. Le continent africain a continué à faire des progrès avec l’Afrique du Sud qui bénéficie des plantes GM depuis plus d’une décennie.

Par contre, dans l’Union européenne (UE), cinq pays ont cultivé un record de 148 013 hectares de maïs Bt, soit 15% de plus qu’en 2012.

L’Espagne est chef de file dans l’UE avec 136 962 hectares de maïs Bt , soit 18% de plus qu’en 2012 avec un taux d’adoption record de 31% en 2013.


This entry was posted in French, Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *