Le Canada s’engage à signer un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers lors de la première visite d’un ministre canadien à Madagascar depuis 2009


Le ministre Fast termine sa première visite à Madagascar

 

ANTANANARIVO, Madagascar, 22 juin 2014/African Press Organization (APO)/ Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, se trouvait aujourd’hui à Antananarivo, à Madagascar, alors que le Canada suit le processus de transition du nouveau gouvernement, une étape importante pour le pays vers le retour de l’ordre constitutionnel et une meilleure gouvernance démocratique reposant sur la primauté du droit.

Lors de sa rencontre avec le premier ministre malgache, M. Roger Kolo, le ministre Fast a mis en relief les efforts soutenus qu’il faut déployer pour assurer à Madagascar un avenir pacifique, démocratique et prospère.

Le ministre Fast a salué l’engagement à signer et à ratifier un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers entre le Canada et Madagascar. Les deux pays sont également en pourparlers en vue de conclure un accord sur les doubles impositions.

Les faits en bref

•    Dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux du Canada, Madagascar est désigné comme un marché émergent offrant des occasions particulières pour les entreprises canadiennes.

•    En 2013, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et Madagascar s’est chiffré à 119 millions de dollars. Le Canada importe principalement des minerais et du café ainsi que des vêtements et des accessoires. Les principales exportations canadiennes de marchandises vers Madagascar comprennent les machines (surtout des robinets et des vannes), divers articles textiles, l’équipement et les machines électriques, et les pièces de monnaie.

•    En 2013, le produit intérieur brut de Madagascar était estimé à 11,5 milliards de dollars, en hausse de 16,9 p. 100 par rapport à l’année précédente.

•    Le ministre Fast prévoit se rendre dans quatre pays de l’Afrique subsaharienne en 10 jours, soit le Burkina Faso, Madagascar, l’Afrique du Sud et la Tanzanie.

Citations

« Un accord sur les investissements entre le Canada et Madagascar permettrait d’attirer plus d’investissements canadiens à Madagascar et de resserrer les liens commerciaux entre nos deux pays. Le Canada s’engage à appuyer la primauté du droit à Madagascar par l’instauration d’un climat d’investissement stable et transparent. »

 

– Ed Fast, ministre du Commerce international

 

SOURCE

Canada – Ministry of Foreign Affairs


This entry was posted in French, Madagascar News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *