GSK et l’organisation Save the Children récompensent les innovations qui permettront de réduire la mortalité infantile dans les pays en voie de développement par un prix d’un million de dollars


Le Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé (« Healthcare Innovation Award ») a pour objectif de sauver la vie d’un million d’enfants parmi les plus pauvres du monde

 

LONDRES, Royaume-Uni, 30 juin 2014/African Press Organization (APO)/ GSK (http://www.gsk.com) et l’organisation Save the Children ont annoncé aujourd’hui, à l’occasion de la conférence « Partnership for Maternal, Newborn and Child Health » (Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant) qui s’est tenue en Afrique du Sud, l’attribution, pour la deuxième année, de leur Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé, dont le montant s’élève à un million de dollars. Le prix a été créé afin d’identifier et de récompenser les innovations dans le domaine des soins de santé qui ont permis de réduire la mortalité infantile dans les pays en voie de développement.

Sir Andrew Witty, PDG de GlaxoSmithKline (GSK)

 

Du 27 juin au 25 août, des organisations de l’ensemble des pays en voie de développement pourront proposer des exemples d’approches innovantes dans le domaine des soins de santé, dont elles sont à l’origine ou qu’elles ont mises en œuvres. Ces approches doivent avoir entraîné une amélioration tangible du taux de survie des enfants âgés de moins de 5 ans, doivent répondre à des critères de durabilité et doivent pouvoir être appliquées à grande échelle et être reproduites. Cette année, l’accent sera mis sur les travaux visant à améliorer la qualité des soins de santé aux nouveau-nés ainsi que l’accès à ces soins.

 

L’année dernière, le premier prix avait été attribué à l’organisation Friends of SickChildren (FOSC), Malawi, pour son kit de ventilation à pression positive continue (Continuous Positive Airway Pressure, CPAP) à « bulle », qui prouve l’impact que peuvent avoir des innovations simples et peu onéreuses. La « bulle » soulage les nourrissons en détresse respiratoire, souvent due à des infections aiguës telles que les pneumonies, en veillant à ce que leurs poumons demeurent gonflés afin qu’ils puissent respirer plus librement.Une version similaire est déjà couramment utilisée dans les pays développés, où chaque exemplaire coûte au moins 6 000 dollars. Novatrice, cette version peu onéreuse de la CPAP à « bulle » peut être fabriquée pour environ 400 dollars.

 

L’organisation FOSC a reçu un prix d’un montant de 400 000 dollars qui, associé au soutien fourni par le ministère de la santé du Malawi, lui permettra, à elle ainsi qu’à ses partenaires, de partager cette technologie avec des hôpitaux universitaires de Tanzanie, de Zambie et d’Afrique du Sud et de sauver des vies.

 

Coprésidé par Sir Andrew Witty, PDG de GSK, et Justin Forsyth, directeur général de l’organisation Save the Children, un panel de juges, composé d’experts du secteur de la santé publique ainsi que des milieux scientifiques et universitaires, décernera une partie des fonds à la meilleure innovation du domaine des soins de santé, afin de promouvoir de nouvelles avancées. Le solde sera mis à la disposition du panel de juges pour l’attribution des seconds prix.

 

Le prix a également pour vocation d’offrir aux organisations auxquelles il est décerné la possibilité de présenter leurs innovations et de partager des informations avec tous ceux qui souhaitent améliorer les soins de santé fournis aux enfants dans les pays les plus pauvres du globe.

 

Sir Andrew Witty, PDG, GSK, a déclaré : « Nous souhaitons travailler en partenariat avec d’autres organisations et notre travail avec Save the Children constitue un excellent exemple de la manière dont nous pouvons utiliser notre savoir scientifique ainsi que notre influence pour contribuer à améliorer les soins de santé d’un bout à l’autre de la planète. L’impact dont ont déjà bénéficié les lauréats de l’année dernière à la suite de l’obtention de ce prix est considérable. Nous souhaitons maintenir le soutien que nous leur apportons, afin qu’ils développent des innovations qui pourront être appliquées à grande échelle, qui pourront être reproduites et qui pourront ainsi contribuer à réduire la mortalité infantile dans les pays les plus défavorisés. »

 

Justin Forsyth, directeur général, Save the Children, a indiqué : « Nous savons que pour permettre aux enfants les plus isolés de bénéficier de soins vitaux, nous devons recourir à des idées et à des approches à la fois nouvelles et ambitieuses.L’année dernière, le Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé a découvert de nouvelles innovations qui sauvent la vie à des enfants et qui peuvent être répliquées, afin de bénéficier à un nombre encore plus grand d’entre eux. Cette année, nous sommes impatients de découvrir d’autres solutions innovantes, dont nous espérons qu’elles auront un impact encore plus important au bénéfice des enfants les plus vulnérables. »

 

Quoique des progrès aient été enregistrés ces dernières années, 6,2 millions d’enfants meurent encore chaque année à l’échelle mondiale avant d’avoir atteint l’âge de 5 ans. Ces enfants appartiennent souvent à des communautés extrêmement isolées et marginalisées. Le Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé décerné par GSK et l’organisation Save the Children a pour vocation de découvrir et d’encourager la reproduction à grande échelle des meilleures innovations en matière de soins de santé, afin d’atteindre autant d’enfants vulnérables que possible.

 

Le Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé a été annoncé à la suite de l’inauguration, en mai 2013, de l’ambitieux partenariat réunissant GSK et Save the Children, et dont l’objectif est de sauver la vie d’un million d’enfants appartenant aux communautés les plus vulnérables de la planète. L’un des aspects primordiaux de ce partenariat réside dans la volonté de coopération, avec pour objectif de maximiser les innovations s’attaquant à la mortalité infantile des enfants de moins de 5 ans. L’organisation Save the Children participe par exemple aux activités de recherche et de développement de GSK pour la mise au point de médicaments spécialement conçus pour les enfants. Elle siège également au nouveau comité pédiatrique de recherche et de développement, dont l’objectif est d’accélérer les progrès en matière d’interventions vitales pour les enfants de moins de 5 ans et d’identifier des moyens permettant d’en garantir une accessibilité maximale dans les pays en voie de développement.

 

L’innovation pouvant prendre de nombreuses formes, les critères sur lesquels repose l’attribution du Prix de l’innovation dans le domaine des soins de santé sont nombreux et peuvent s’appliquer à toute approche axée sur les soins de santé, qu’il s’agisse de l’aspect scientifique, de l’alimentation, de la recherche, de l’éducation ou des partenariats.

 

De plus amples informations sur le processus et les critères d’attribution sont disponibles en ligne à l’adresse http://myg.sk/HeathcareInnovationAward. La date limite des candidatures est le 25 août à 23 h 59 (GMT). Les lauréats seront annoncés en décembre 2014.

 

SOURCE

GlaxoSmithKline (GSK)


This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *