Projet mDiabète : Les technologies mobiles, un catalyseur pour le développement au Sénégal


Le projet mDiabète au Sénégal est un des projets les plus importants de mSanté pour Alcatel-Lucent

DAKAR, Sénégal, 14 juillet 2014/African Press Organization (APO)/ Alcatel-Lucent (http://www.alcatel-lucent.com) était présent lors de la cérémonie de lancement du plan m-Ramadan issu du programme mDiabète à Dakar le 16 Juin 2014. Le groupe soutient le gouvernement du Sénégal, représenté par le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, du Ministère de la Communication et de l’Economie Numérique ( MCEN) et les partenaires locaux, en prenant part au programme « mDiabète »  lancé par I’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) dans le cadre de I’initiative « Be Healthy, Be Mobile ».

Alpin Verlet, Directeur General d’Alcatel-Lucent en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale et le Dr. Awa Marie Coll Seck, Ministre de la Santé et de l’Action sociale au Sénégal

 

Le projet mDiabète au Sénégal est un des projets les plus importants de mSanté pour Alcatel-Lucent. Il vise à lutter contre le diabète à travers une campagne innovante ambitieuse, basée sur la technologie mobile et ayant pour objectif : la prévention, la sensibilisation auprès des patients diabétiques  mais aussi la formation du personnel de la santé.  Les outils utilisés seront aussi bien des messages SMS que des applications.

 

« Le Sénégal est prêt car ce projet mDiabète fait suite au programme e-Diabète de l’UNFM qui a permis depuis 2009 d’établir de solides liens de coopération entre la France et le Sénégal autour du diabète et des nouvelles technologies » a déclaré le Dr Kleinebreil, vice-Présidente de l’UNFM (Université Numérique Francophone Mondiale – une ONG spécialisée mettant à profit les technologies de l’information et de la communication pour offrir un enseignement de qualité en Afrique).

 

Ce projet est un partenariat multipartite avec plusieurs acteurs importants, à leur tête, le gouvernement du Sénégal (Ministère de la santé et le Ministère de la Communication ), l’UIT, l’OMS, l’ASSAD (Association Sénégalaise de Soutien Aux Diabétiques), l’antenne Afrique de la  Fédération International du Diabète, l’UNFM ,  le Centre du Diabète Marc Sankalé, Alcatel-Lucent, Sonatel/Orange, BUPA (compagnie internationale d’assurance maladie), Sanofi.

Madame la ministre de la Santé et de l’Action sociale su Sénégal, Awa Marie Coll Seck avait déclaré durant cette cérémonie : « ‘Il s’agit d’utiliser le potentiel qu’offre la téléphonie mobile pour véhiculer des messages de promotion de la santé. Il existe dans le monde des projets intitulés mHealth, qui ont prouvé qu’il était efficace d’utiliser le téléphone mobile pour véhiculer des messages de santé”.

 

Ainsi pour surmonter l’analphabétisme et rendre l’initiative plus efficace, le ministère de la Santé et de l’Action sociale envisage l’élaboration de messages vocaux véhiculant des conseils aux personnes diabétiques. Ce lancement autour du mois du jeûne de Ramadan est une première étape du projet au Sénégal, avec un lancement plus important et plus large prévu pour le mois de Novembre 2014.

 

Dans le cadre de ce partenariat, Alcatel-Lucent mettra à disposition gracieusement pour le Ministère de la Santé et ses partenaires locaux au Sénégal, la plateforme technologique MNC mBox –et sera chargé de la coordination de la plateforme SaaS (Software as a Service) et des services SAP mobile services à l’application pilote « mDiabète ».  Cette plateforme permettra d’utiliser les services mobiles comme les SMS ou autres applications afin de délivrer à large diffusion des messages de sensibilisation et de formation des diabétiques identifiés par le Centre national de lutte contre le diabète ainsi que la formation  des professionnels de la santé via  les téléphones mobiles. L’objectif est d’aider à la mise en œuvre des stratégies de la prévention et de la lutte contre le diabète et les maladies non-transmissible.  Pour l’utilisateur final  c’est-à-dire le patient souffrant de diabète, c’est l’opportunité d’interagir directement avec les professionnels de la santé pour une meilleure prévention.

 

Depuis déjà plusieurs années, Alcatel-Lucent travaille activement à promouvoir l’innovation sociale et les partenariats multipartites pour soutenir les programmes mHealth et mLearning qui visent à offrir un meilleur accès à l’information dans des projets liés à la santé ou à la formation, avec des entreprise du secteur privé, des gouvernements, des ONG , des organisations internationales et des banques de développement.

 

«  Nous sommes convaincus de la valeur de ce projet pour améliorer les conditions des patients diabétiques du Sénégal et sommes sincèrement heureux de participer en tant que partenaire technologique pour  contribuer au succès du projet mDiabète qui vise à une meilleure prévention, la sensibilisation et à la lutte contre le diabète et des Maladies non transmissibles au Sénégal. C’est une initiative ambitieuse qui pourrait à terme être répliquée dans d’autres pays pour lutter contre le diabète ou toute autre maladie » a déclaré Alpin Verlet, Directeur General d’Alcatel-Lucent pour l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale.

 

Le but du projet est d’établir une meilleure mise en place du plan national de lutte contre les maladies non transmissibles au Sénégal car la technologie permettra de renforcer et de fédérer les actions sur le terrain du secteur public, privé, et associatif au bénéfice de la population – sensibiliser sur le danger que représente le diabète, et les conséquences qu’il peut avoir sur le malade et ses proches, l’importance de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible et assurer un suivi médical.

 

L’envoi de sms ou de messages vocaux va couvrir un triple objectif :

•          Sensibiliser, éduquer et informer la population sur la maladie – afin de limiter la survenue du diabète qui est lié en grande partie au mode de vie.

•          Rappel de rendez-vous, consignes hygiéno-diététiques, bonne observation des traitements pour limiter les risques de complication

•          Et bien entendu, former le personnel de santé et mettre en place des outils pour la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, le suivi  etc…plus que nécessaire surtout en milieu rural.

 

L’OMS, l’organisation mondiale de la santé a estimé à 552 millions de diabétiques dans le monde d’ici 2030 dont 75% des cas vivront dans les pays à faible revenus et ou le Diabète sera la septième cause de décès dans le monde. Toujours selon l’OMS la mSanté pourrait contribuait de façon très importante à freiner l’avancé du diabète, qui  est une maladie mortelle et d’un des plus grands défis de la santé du 21ème siècle.

 

Le travail que nous avons fait pour préparer le projet au Sénégal a déjà généré de nouveaux programmes comme par exemple en Egypte et  d’autres pays ont déjà manifestés un vif intérêt.  Les partenaires autour du projet du Sénégal sont nombreux à vouloir aider à répliquer ce projet dans d’autres zones ce qui permettrait un gain de coût et de temps considérable.

 

Alcatel-Lucent contribue au programme mDiabète à travers la technologie mobile et l’innovation  qui peuvent permettre aux populations des pays émergents d’avoir un meilleur accès à la santé et à l’éducation.  En tant que spécialiste dans les technologies les réseaux IP, des solutions d’accès très haut débit y compris les technologies Cloud, et notre forte connaissance de l’écosystème mLearning et mHealth, Alcatel-Lucent est un partenaire de valeur pour aider à la mise en place de projets de mSanté liés à  la technologie.

 

Auteur: Florence Gaudry-Perkins, Relations institutionnelles et gouvernementales, Alcatel-Lucent

 

SOURCE

Alcatel-Lucent


This entry was posted in French, Senegal News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *