L’Afrique Centrale discute à Libreville les Points d’Echange Internet Régionaux


LIBREVILLE, Gabon, 21 juillet 2014/African Press Organization (APO)/ Aujourd’hui, lundi 21 juillet 2014, marque l’ouverture de l’atelier sur les Points d’Echange Internet Régionaux et les Exploitants Internes Régionaux, organisé par la Commission de l’Union Africaine en partenariat avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

 

L’atelier constitue un suivi stratégique du support déjà fournis par l’UA concernant les points d’échange Internet dans les États membres et la conjugaison des efforts au niveau régional pour réaliser l’échange local du trafic Internet inter-régional.

 

L’objectif de cette réunion visait à favoriser les discussions régionales sur la façon de soutenir les Points d’Echange Internet au niveau national et de parvenir à la mise en place de Points d’Echanges Internet pour la sous-région d’Afrique Centrale.

 

La session d’ouverture de l’atelier a été co-présidée par la Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC, la Directrice de l’Information et de la Communication de la CUA, la Secrétaire Générale du ministère de l’économie numérique du Gabon ainsi que le Représentant de la Commission des Nations Unies pour l’Afrique.

 

La Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC a, dans son discours inaugural, indiqué « qu’en 2020, tous les citoyens de l’Afrique Centrale seront fier de jouer pleinement leur rôle dans la société mondiale de l’information et de l’économie numérique mondiale, ajoutant qu’un accès universel, équitable et financièrement abordable aux infrastructures et aux services TIC large bande, sera assuré en tous point de la zone CEEAC et en tout temps ».

 

la Directrice de l’Information et de la Communication de la CUA a souligné que « Grâce à l’engagement de tous, nous pouvons espérer une mise en œuvre rapide de cet important programme destiné à la mise en place de réseaux d’infrastructures intégrés et interconnectés en vue de renforcer l’intégration régionale, stimuler le commerce intra africain , crée des emplois , soutenir et accélérer la mise en place de la Communauté Economique Africaine ».

 

La Secrétaire Générale du ministère de l’économie numérique du Gabon a, pour sa part, réaffirmé l’engagement du président de la République Gabonaise dans la mise en œuvre de la stratégie régionale d’interconnexion pour l’Afrique, en adéquation avec son projet de société décliné dans le Plan Stratégique « Gabon émergent », au sein duquel l’Economie Numérique occupe une place considérable.

 

L’atelier a enregistré la présence d’un nombre important de participants représentant les ministères africains des Technologies de l’Information et de Communication (TIC), les régulateurs et les représentants du secteur privé des États membres de la CEEAC, à savoir : Gabon, Cameroun, République Démocratique de Congo, Congo, Afrique Centrale , Guinée Equatorial , Burundi ,Angola, Sao Tome et Principe et Chad.

 

SOURCE

African Union Commission (AUC)


This entry was posted in French, Gabon News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *