Prix RSE en Afrique : 8 finalistes en lice pour la 1ère édition des prix lancés par la Chambre de commerce UE-Afrique


“S’inscrire dans la vision de l’Année Européenne Du Développement »

BRUXELLES, Belgique, 5 novembre 2014/African Press Organization (APO)/ Le mercredi 26 Novembre 2014, la Chambre de commerce UE-Afrique (CCUEA) (http://www.eu-africa-cc.org) organisera une soirée de gala pour célébrer les lauréats de la première édition des  «Prix RSE en Afrique». (http://www.csr-in-africa.eu). Au terme d’une sélection parmi une quarantaine de projets soumis, les 8 entreprises en lice pour la dernière étape sont: Cocopack (http://www.cocopack.ci), Deutsche DHL (https://www.dpdhl.com),  Ecofund (http://www.ecofund.org),  Frigoken (http://frigoken.com),  Kakuzi (http://www.kakuzi.co.ke), Mars (http://www.mars.com), Newmont Ghana (http://www.newmont.com/africa), Woolworths (http://www.woolworths.co.za). La Chambre UE-Afrique de commerce, avec le soutien de la Commission européenne et de la banque Afreximbank, récompensera les meilleurs projets de Responsabilité sociale d’entreprise (RSE) menés en Afrique subsaharienne.

En effet, Les « Prix RSE en Afrique» de la CCUEA visent à: (1) donner une plus grande visibilité aux meilleurs projets de RSE opérés en Afrique sub-saharienne, (2) sensibiliser et présenter la RSE comme un outil de performance et de compétitivité, (3) encourager la « Shared Value Approach » en matière de RSE de même que l’implication du secteur privé africain et européen. Trois grandes catégories ont été définies: Le Prix de l’économie durable – Le Prix de l’Environnement et le Prix de l’impact social. Avec également deux catégories de distinction: Le Prix du ” Projet prometteur” et le Prix – « Be Inspired »

Serguei Ouattara, Président et Directeur Exécutif de la Chambre de commerce UE-Afrique précise: «Cette cérémonie marquera également le lancement officiel de l’édition 2015 des Prix RSE en Afrique. Ce qui tombe à point nommé pour préparer l’Année Européenne du Développement ». 2015, Année Européenne du Développement (EYD2015) prévoit en effet de donner plus de visibilité aux meilleures pratiques en matière de coopération au développement. L’année à venir est en effet cruciale pour l’avenir du développement: la date limite pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) sera atteint, et les derniers efforts pour atteindre les buts et objectifs fixés seront évalués. La devise pour 2015 Année Européenne du Développement est: “Notre monde, notre dignité, notre avenir”.

De plus, une récente Communication émise par la Commission Européenne plaide pour: “Le renforcement du rôle du secteur privé dans la réalisation de la croissance inclusive et durable dans les pays en développement” et présente de ce fait l’implication du secteur privé comme une nouvelle dimension dans la coopération au développement de l’UE. L’«Action 10 » de cette Communication parle en effet de: « Promouvoir les Directives et Normes internationales en matière de RSE par le dialogue et encourager la coopération au développent par la promotion d’une production et une consommation durable “. Ceci pour favoriser un engagement responsable des entreprises européennes dans les pays en développement, y compris dans leur implication sur le plan social, environnemental, fiscal, ainsi que dans le respect des droits de l’homme. Un encouragement qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie de l’UE en matière de RSE.

“2015 : Année Européenne du Développement est donc une excellente occasion pour diffuser des messages sur l’impact positif et durable des actions de RSE des entreprises et les « Prix RSE en Afrique » de la CCUEA représentent un outil essentiel pour stimuler l’engagement du secteur privé à la fois en Afrique et en Europe», ajoute Serguei Ouattara.

La Chambre de commerce UE-Afrique (CCUEA) a ouvert ses bureaux à Bruxelles en 2012. La CCUEA est convaincue que la RSE est un moyen clé pour assurer l’inclusion et le développement en Afrique subsaharienne. La CCUEA voit en ses  « Prix RSE en Afrique » une valeur ajoutée, à sa mission qui est: de promouvoir un développement durable du secteur privé africain, et encourager des partenariats gagnant-gagnant entre le secteur privé européen et le secteur privé africain.

 

SOURCE

Chambre de commerce UE-Afrique (CCUEA)


This entry was posted in French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *