Casablanca accueille l’une des plus prestigieuses plateformes d’échanges de la plasturgie de la région MENA


Forum-Exposition Internationale de la Plasturgie (26 novembre 2014)

La Fédération marocaine de plasturgie (FMP) organise, le mercredi 26 novembre 2014 à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca, la 8e édition du Forum-Exposition Internationale de la Plasturgie. Annoncé sous le thème « La plasturgie marocaine à la croisée des chemins, de l’accélération industrielle et du développement durable », ce forum regroupera près de 500 acteurs nationaux et internationaux (euro-méditerranéens et moyen-orientaux) issus de toutes les filières du secteur.

Cette 8ème Edition se tient avec le soutien de la société SABIC, leader International de production de matières premières plastique et du CTPC.

Le succès des précédentes éditions et les enjeux industriels et économiques actuels font de ce Forum- Exposition Internationale un des évènements les plus attendus de la Plasturgie dans la région MENA. Il est l’une des plus prestigieuses plateformes d’échanges du secteur du pourtour méditerranéen au Moyen Orient en passant par l’Afrique du Nord. Le Forum- Exposition Internationale de la plasturgie est une plateforme fédératrice de toutes les filières du secteur et partenaires économiques et  institutionnels.

 

Conçu dans un format de plateforme d’affaire stratégique de haut volet, le Forum permet aux opérateurs nationaux et internationaux du secteur d’entrer en contact, d’échanger, de partager des expériences et de nouer des partenariats économiques.

 

Le forum s’articule en 3 actes stratégiques ou temps forts :

 

    La session plénière où il sera question de resituer la place de la plasturgie marocaine dans l’échiquier euro-méditerranéen, africaine et moyen-orientaux.

    L’espace d’Exposition : une vitrine d’innovations qui permettra de montrer le dynamisme et le savoir faire nationaux et internationaux du secteur.

    Espace de rencontre B to B dont l’objectif est de favoriser les interconnexions et partenariats stratégiques et win-win.

     

    Durant le Forum, il y sera question des thématiques d’actualités, de l’innovation, du sourcing, du développement durable…

     

    «Face à la morosité économique mondiale actuelle, le Forum est une opportunité qui rappelle l’importance et l’impératif de s’unir, de réfléchir ensemble pour des solutions efficaces afin maintenir le dynamisme, d’intégrer les nouveau paramètres contextuels et de pérenniser le secteur à travers toutes ses filières », souligne M’Hamed Younès Lahlou, Président de la Fédération Marocaine de Plasturgie. Car pour le patron de la plasturgie marocaine, « la meilleure manière de saluer le dynamisme exponentiel de secteur intervenant dans quasiment toutes les branches de l’industrie nationale, il faut lui donner les moyens de préserver les acquis ».

     

    La plasturgie Marocaine : Un dynamisme constant à préserver

    La volonté de croissance et le nouvel essor du secteur industriel du Maroc eu un impact direct sur le secteur de la plasturgie, lequel voit depuis quelques années son carnet de commandes se remplir. Le secteur est tiré à 80 à 90% par les commandes des industriels (aéronautique, automobile, électricité, agro-industrie…).  La plasturgie marocaine intervient dans :

     

      La fabrication d’articles pour la construction et les infrastructures (majoritairement des tubes), grâce à laquelle l’industrie locale répond à près de 70% des besoins domestiques –14% du chiffre d’affaires de la filière.

      La fabrication d’articles destinés à l’agriculture (filets, films, bâches, caissettes…), peu techniques et à destination du marché marocain principalement –14% du chiffre d’affaires de la filière.

      La fabrication d’emballages agro‐alimentaires et ménagers, qui représente près de 38% des revenus de la filière et 30% des besoins du Royaume.

      La fabrication de pièces techniques pour l’automobile et la construction électrique, application relativement nouvelle mais à forte valeur ajoutée–10% du chiffre d’affaires de la filière.

      La fabrication de textiles et divers articles en plastique, souvent à faible valeur ajoutée (mobilier de jardin, seaux…) –24% du chiffre d’affaires de la filière.

       

      Le secteur  compte aujourd’hui 600 entreprises pour 45 000 emplois directs et environs 300 000 indirects et réalise 550 000 T de produits transformés pour un chiffre d’affaire de 11,3 milliards de dirhams. La dynamisation du secteur telle que détaillée dans la Vision stratégique à l’horizon 2023 permettra de réaliser un bond qualitatif, lequel impactera sans équivoque sur l’économie nationale.

      Cette vision pourrait permettre de dégager un potentiel de chiffre d’affaires total pour la filière Plasturgie proche de 28 milliards de Dirhams à horizon 2023, et la création de près de 14 000 emplois directs et 70.000 indirects supplémentaires. La vision 2023 sous-tend en termes de perspectives une ventilation potentiellement intéressant autour de quatre à cinq segments industriels :

       

        Emballage agro‐alimentaire et technique : 8,2 milliards de MDH.

        Plasturgie pour l’automobile : 6,2 milliards de Dirham

        BTP: 3 milliards de MDH.

        Agriculture: >2,5 milliards de MDH.

        Recyclage des plastiques : 5,4 milliards de MDH.

        Croissance des autres segments à moindre valeur ajoutée : 2,7 milliards de MDH.


        This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

        Leave a Reply

        Your email address will not be published. Required fields are marked *