Le ministre Paradis appuie l’éducation et l’employabilité au Maroc


Le gouvernement du Canada contribue à aider les jeunes Marocains les plus vulnérables à faire leur entrée sur le marché du travail

OTTAWA, Canada, 26 novembre 2014/African Press Organization (APO)/ À l’occasion d’une visite officielle au Maroc, l’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a procédé à l’inauguration de la nouvelle ambassade du Canada à Rabat en présence de Mme Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Maroc. Le ministre Paradis a aussi profité de l’occasion pour rencontrer le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, afin de souligner l’apport du commerce et de l’investissement canadiens dans le développement économique au Maroc.

En outre, le ministre Paradis a prononcé une allocution à l’École de Gouvernance et d’Économie de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat. Il a annoncé un soutien du Canada d’une valeur de 8 millions de dollars à un projet de l’UNICEF dont le but est d’accroître l’employabilité des jeunes Marocains les plus vulnérables.

« Je suis à Rabat pour réitérer l’importance des liens entre le Canada et le Maroc. Le Canada est, et demeurera, un partenaire clé du Maroc dans ses efforts de développement durable par l’intermédiaire de programmes de formation des compétences et la création d’emplois pour les jeunes, ainsi que par des échanges commerciaux accrus entre nos deux pays, a déclaré le ministre Paradis. Le gouvernement du Canada, les organisations et les entreprises canadiennes sont des alliés réels du Maroc pour une croissance économique viable et partagée. Nous croyons fermement que le développement du Maroc passe avant tout par une plus grande prospérité et une meilleure employabilité des jeunes. »

Le ministre Paradis était en visite au Maroc dans le cadre d’une tournée en Afrique où il doit se rendre pour assister au Sommet de la Francophonie à Dakar, au Sénégal.

Les faits en bref

•    Le Maroc est un partenaire clé du Canada au sein de la Francophonie et dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il est également un partenaire clé du Canada au sein du Forum mondial de lutte contre le terrorisme.

•    L’aide au développement du Canada au Maroc remonte à 1963. Un partenariat particulièrement étroit a été établi dans les secteurs de la réforme de l’éducation et de la formation professionnelle et de l’employabilité des jeunes dans lesquels s’inscrit le projet annoncé aujourd’hui.

•    En 2013, le commerce bilatéral entre nos deux pays totalisait près de 635,2 millions de dollars.

•    Les activités commerciales du Canada au Maroc sont diversifiées et sont axées non seulement sur l’exportation de marchandises et les actifs miniers, mais aussi sur la création de nombreux partenariats avec des établissements d’enseignement, la mise en place de franchises et la réalisation d’autres activités dans le cadre des chaînes de valeur mondiales.

•    Le Canada et le Maroc sont engagés dans des négociations de libre-échange, et la conclusion d’un tel accord permettrait de renforcer nos liens commerciaux et d’investissement. Le Maroc est une porte d’entrée sur l’Afrique pour le Canada, et nous l’invitons à accélérer les négociations.

•    Le Maroc fait partie des pays prioritaires identifiés dans le Plan d’action des marchés mondiaux du Canada et de la Stratégie internationale en matière d’éducation du Canada.

•    Environ 72 000 Canadiens sont d’origine marocaine, ce qui en fait la deuxième plus grande diaspora nord-africaine au Canada.

 

SOURCE

Canada – Ministry of Foreign Affairs

Morocco


This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *