Le Nigeria pour une relance pérenne de son agriculture avec l’agrobusiness comme passage obligé


Lagos accueille le  NIGERIA AGROFOOD, les 28, 29 et 30 avril 2015 prochains

Le Nigeria pour une relance pérenne de son agriculture avec l’agrobusiness comme passage obligé.

L’Union européenne soutient officiellement « NIGERIA AGROFOOD », 1er Salon international de l’agro alimentaire, de l’agrobusiness, des boissons (jus) et de toutes les activités afférentes au secteur (emballages, transformation, conditionnement…). Il s’agit là, d’une plateforme à forte valeur ajouté, à la considération de la place de l’agriculture dans l’économie nigériane, de son poids dans l’économie sous régionale (espace CEDEAO), et l’importance du marché nigérian lequel représente 160 millions de consommateurs.  Près de 3.000 visiteurs professionnels des quatre coins du monde sont attendus à cet évènement doublement nouveau pour le Nigéria et l’Afrique de l’Ouest et des exposants de 21 pays ont déjà réservé leurs stands, à savoir l’Autriche, la Belgique, la Chine, France, Allemagne, Ghana, Inde, Italie, Japon, Jordanie, Kenya, Liban, Nigeria, Espagne, Afrique du Sud, Suisse, Togo, Tunisie, Turquie, Émirats arabes unis, Royaume-Uni.

 

Le Nigeria pour faire de l’agrobusiness un levier de croissance pérenne

 

Dans une Afrique en pleine mondialisation, vouée aux contraintes énergétiques et qui se doit d’aller vers des alternatives pour la survie, la refonte et l’expansion de son économie, l’agriculture est un salut. Dans sa nouvelle conception de l’économie, le Nigeria – jusqu’alors très dépendant du pétrole,  a pris conscience de certains enjeux et replace l’agrobusiness (pour ne pas dire l’agriculture) comme levier de croissance. Au-delà des questions de sécurité et d’autosuffisance alimentaire, il s’agit de faire de l’agrobusiness un secteur pourvoyeur de valeurs ajoutées (création et pérennisation d’emplois, intégration de nouvelles technologies, drainage de manne financière…). Ainsi, Lagos s’est employé à soutenir, dynamiser et pérenniser le secteur grâce à une modernisation dans toute la chaine des valeurs. Après avoir mis en place un programme de relance de  son agriculture sur la base de réforme structurelle, le Nigeria s’est employé à  développer un écosystème propice à son éclosion, lequel intègre des activités connexes telles que l’industrie de transformation, de conditionnement, d’emballage…). Cette politique de relance se matérialise entre autres  par de nombreux programmes dont « Youth Empowerment in Agriculture » qui prône le retour de la jeunesse à l’agriculture, mais aussi la « Nagropreneurs » (un néologisme pour désigner les agro-entrepreneurs nigérians), la fourniture gratuite d’intrants…

 

NIGERIA AGROFOOD : Le rendez vous continental par excellence de l’agrobusiness

 

NIGERIA AGROFOOD est une grande opportunité d’affaires pour les acteurs africains et internationaux des secteurs de l’agroalimentaire, de la transformation, et autres activités ou sous-secteurs connexes. Avec cette nouvelle politique,  le secteur agricole, qui emploie plus de 70 % de la main d’œuvre et génère 35 % du PIB nigérian, et qui était principalement centré autour d’une agriculture de subsistance, s’industrialise.

En outre, avec un marché de plus de 160 millions de consommateurs, et une population sans cesse croissante, le Nigeria a une demande croissante pour l’emballage des produits alimentaires prêts à l’emploi et c’est dans ce contexte que les fournisseurs européens peuvent ainsi  jouer un rôle important dans la fourniture de matériels et d’équipements technologiques, mais également apporter leur savoir-faire et le respect des normes d’hygiène internationales.

L’Union Européenne dans la partie : un soutien au développement et à la coopération

NIGERIA AGROFOOD, dont l’organisation relève des compétences de l’agence Allemande Fairtade, est une initiative unanimement appréciée par la délégation de l’Union européenne à la République fédérale du Nigeria[1],  mais aussi par la CEDEAO. Une manière pour l’UE de rappeler son engagement au développement en Afrique  et particulièrement à ce secteur vital pour l’économie nigériane en particulier et africaine en général.

Ce soutien se matérialisera par l’organisation d’un pavillon officiel « France » qui permettra à près d’une dizaine d’entreprises de l’Hexagone d’être présentes à cette édition (Alis-Casa Rinaldi, BCE Food Service, Bosch, Döhler, GEA, Goma, Kautex, Konica Minolta, Pakona, Symrise (qui a récemment ouvert son bureau à Lagos), Windmöller & Hölscher…

Pour créer des synergies à forte valeurs ajoutées pour les exposants et les visiteurs, NIGERIA AGROFOOD sera organisée conjointement avec PLASTPRINTPACK NIGERIA, le 1er Salon international des plastiques, Composites, la chimie et Printing & Packaging Solutions et Matériel.

 

Pour plus d’informations, consultez le site :

www.agrofood-nigeria.com

**

À propos de fairtrade :

La société fairtrade, fondée en 1991, est aujourd’hui une société de premier plan dans le domaine de l’organisation de salons internationaux hautement professionnels au sein de marchés émergents. fairtrade est sise à Heidelberg en Allemagne et subvient un réseau puissant de filiales, agences et partenariats dans le monde entier.

 

Contact for press and media:

fairtrade GmbH & Co. KG

Dominik Rzepka

Public Relations

Kurfürsten-Anlage 36

D-69115 Heidelberg

Tel +49 / 62 21 / 45 65 22

Fax +49 / 62 21 / 45 65 25

d.rzepka@fairtrade-messe.de

www.fairtrade-messe.de

 

Contact for exhibitors:

fairtrade GmbH & Co. KG

Leonie Ganser

Project Management

Kurfürsten-Anlage 36

D-69115 Heidelberg

Tel.: +49 / 62 21 / 45 65 14

Fax: +49 / 62 21 / 45 65 25

l.ganser@fairtrade-messe.de

www.fairtrade-messe.de

 

Contact Nigeria:

Nigerian – German Business

Association

Debra Egemba

Business Development

Tel.: +234-(1) 270 0746-7

Mobile: +234-(0) 803 713 0836

egemba@lagos-ahk.de

nigeria.ahk.de


[1] Comme annoncé par  son directeur, Michel Arrion, dans un courrier adressé à Fairtrade, le 28 octobre 2014.


This entry was posted in French, Nigeria News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *