Madagascar : bénéficiaire du fonds de solidarité africain pour l’Agriculture et la sécurité alimentaire (ASTF)


Antananarivo, vendredi 27 février 2015 : lancement national du projet financé par le fonds de solidarité africain ce jour au Bureau de la Représentation de la FAO à Ankorahotra. “Les Africains pour les Africains” : le Fonds de solidarité, lancé en 2013 en tant qu’initiative unique en son genre sous l’égide de l’Afrique, a pour but de renforcer la sécurité alimentaire sur tout le continent africain.

Renforcer le contrôle des menaces à la sécurité sanitaire des aliments, des organismes nuisibles des cultures et des maladies animales en vue de l’accroissement de la productivité Agricole et du commerce en Afrique australe.

Comme de nombreux pays africains, le secteur Agricole incluant l’élevage, la pêche et les forêts a une grande importance et un potentiel élevé pour faire de Madagascar un pays économiquement prospère. Toutefois, l’existence des organismes nuisibles des cultures et des maladies animales freinent le développement du plein potentiel de ce secteur. Par conséquent, Madagascar devrait contrôler ces différentes contraintes dans la mise en œuvre de sa politique qui vise à accroître la productivité agricole et à renforcer la sécurité alimentaire.

Madagascar fait partie des huit Etats membres de la SADC sélectionnés pour bénéficier du projet financé par le Fonds de solidarité africain pour la sécurité alimentaire et l’Agriculture. Ce projet vise à mettre en place et à renforcer les mécanismes de prévention et de contrôle efficaces des principaux organismes nuisibles des cultures ainsi que les maladies animales à impact économique grave afin de renforcer d’une part, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’autre part, le commerce régional et international des produits agricoles et agro-alimentaires dans la région SADC.

Le projet permettra de réduire les risques de contamination élevés dans les aliments ainsi que les incidences d’apparition des organismes nuisibles et des maladies qui pourraient avoir des impacts sur la productivité des cultures vivrières, des animaux d’élevage, de la pêche et les ressources forestières. Il devra également contribuer à renforcer le commerce intra régional.

 

SOURCE

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)

Madagascar

Banner Advertising

Hotels in Africa

Forex in Africa


This entry was posted in Madagascar News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *