Le Malawi prend des mesures essentielles pour promouvoir les paiements numériques et stimuler une croissance inclusive


Aujourd’hui, le Malawi a fait un pas important vers la création d’un écosystème de paiement numérique, en vue de lutter contre la pauvreté et de stimuler la croissance inclusive. Un événement organisé par le gouvernement du Malawi en coopération avec les initiatives « Better Than Cash Alliance » (http://www.betterthancash.org) et « Argent mobile pour les pauvres » du Fonds d’équipement des Nations Unies (United Nations Capital Development Fund, UNCDF) a réuni les acteurs des paiements numériques afin d’accélérer la progression des services financiers numériques au Malawi. Cette réunion marque également la publication d’une analyse approfondie de la volonté du pays à passer d’une économie reposant presque exclusivement sur l’argent comptant à une économie au sein de laquelle les paiements numériques sont largement disponibles par le biais d’une approche écosystémique.

L’Honorable Goodall Gondwe, député et Ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, a indiqué que la transition vers les paiements numériques fait partie de l’engagement du gouvernement d’atteindre les objectifs sociaux et économiques stipulés dans le cadre de la stratégie de croissance et de développement au Malawi. « La réalisation d’une croissance économique équilibrée et durable ainsi que la réduction de la pauvreté font partie intégrante de notre mandat », a déclaré M. Gondwe. « Nous pensons que la création d’une économie au sein de laquelle les paiements numériques sont largement disponibles est la voie que nous devons suivre et nous la suivons en nous appuyant sur des politiques économiques et fiscales saines ».

L’étude a été menée en partenariat avec le Ministère des Finances du Malawi, la Banque centrale du Malawi et la Better Than Cash Alliance et est intitulée The Opportunities for Malawi’s Transition Away from Cash (Les opportunités qui s’offrent au Malawi pour s’éloigner des paiements en comptant) (http://betterthancash.org/wp-content/uploads/2015/04/BTCA-Long-Version-Malawi-Diagnostic.pdf). Le rapport a présenté des informations détaillées sur la situation actuelle des paiements numériques au Malawi, constituant une référence importante pour suivre les progrès effectués. L’étude a également identifié quatre opportunités potentielles dont dispose le Malawi, parmi lesquelles l’avancement par le gouvernement de la numérisation de son système centralisé de paiement avec le soutien des banques et l’accélération par les commerçants de l’acceptation des paiements numériques par le biais de l’argent mobile et des cartes de débit sur les points de vente.

« Le Malawi progresse vers la mise en œuvre d’un écosystème numérique fort qui répondra aux besoins de la population du pays », a déclaré M. Tillman Bruett, conseiller et directeur de programme, Mobile Money for the Poor (MM4P), une initiative de l’UNCDF entreprise au Malawi avec le soutien de l’Agence des États-Unis pour le développement international. « Nous nous attendons en conséquence à ce que le pourcentage de la population adulte active totale utilisant des services financiers numériques passe de 3,5 % (au début de cette année) à 15 % d’ici 2019 ». Dans le cadre du programme, l’UNCDF prévoit de fournir une assistance technique et financière afin de développer les capacités des organisations des secteurs public et privé, de manière à soutenir la transition du comptant au numérique pour les flux de paiements les plus prometteurs mis en évidence dans l’étude.

Les paiements en espèces peuvent être coûteux et inefficaces pour les gouvernements, les entreprises et les organisations internationales. L’argent comptant est par ailleurs difficile à localiser et extrêmement vulnérable (vol et perte). Nombre de personnes vivant dans la pauvreté paient exclusivement en espèces. Il s’agit là d’un obstacle majeur à l’inclusion financière à plus large échelle, l’argent comptant rendant onéreuse la fourniture de services financiers. Selon l’UNCDF, le taux de pénétration des services mobiles dans les pays les moins développés tels que le Malawi est de 30 %, tandis que le taux d’accès à un compte bancaire est de 14 %. Les paiements mobiles peuvent donc être un moyen d’accélérer cette transition.

L’approche du Malawi peut servir d’exemple à d’autres pays se trouvant aux premiers stades de la transition vers les paiements numériques. « La numérisation est un outil de développement important pour de nombreux pays qui tentent de réduire le coût de la prestation des paiements, d’accroître la transparence et de développer l’accès aux services financiers pour les citoyens », a déclaré Ruth Goodwin-Groen, directrice générale, Better Than Cash Alliance. « En réalisant cette étude et en l’utilisant pour programmer sa transition, le Malawi a pris une initiative courageuse pour accroître la transparence et progresser vers une économie au sein de laquelle le gouvernement, les entreprises et la population peuvent payer et être payés par voie électronique ».

Toutefois, le passage des paiements en espèces aux paiements numériques est un processus complexe qui requiert une coopération entre gouvernement et entreprises ainsi que le développement de la confiance et l’accroissement de la connaissance chez les citoyens. C’est la raison pour laquelle des acteurs clés se sont réunis aujourd’hui pour discuter des données de diagnostic et établir un plan pour l’avenir du pays en termes de paiements numériques. Les participants ont noté qu’en collaborant pour surmonter les obstacles au passage des paiements en espèces aux paiements numériques, ils pouvaient accélérer la transition et veiller à ce qu’elle apporte de réels avantages aux citoyens sous la forme d’une inclusion financière plus importante.

Doug Arbuckle, directeur de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)/de la Mission Malawi, a noté dans son discours que « le gouvernement américain est heureux de se joindre aux nombreux autres gouvernements et organisations internationales afin d’encourager le passage du comptant au numérique au Malawi. Le chemin risque d’être long, mais les avantages sont clairs et considérables. »

« L’introduction au Malawi de la numérisation est opportune puisque le pays procède actuellement à des réformes de l’administration publique qui assureront un accès équitable aux services financiers et aux services de paiement, et ce, de manière transparente et efficace », a noté Mme Mia Seppo, Coordonnatrice résidente des Nations Unies et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement, lors de son intervention à l’occasion de l’événement. Le Malawi est un pays phare de MM4P et membre de la Better Than Cash Alliance.

Source: Better Than Cash Alliance, United Nations Capital Development Fund (UNCDF)/Mobile Money for the Poor (MM4P) and Malawi Ministry of Finance


This entry was posted in French, Malawi News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *