Le gouvernement Harper signe un accord sur l’investissement avec la Guinée / L’accord protège les investissements canadiens à l’étranger, tout en créant des emplois et en favorisant la croissance économique au Canada


Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que le Canada et la Guinée ont signé un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE). Cet accord a été signé par l’ambassadeur du Canada en Guinée, M. Philippe Beaulne, et par le ministre du Commerce de la Guinée, M. Marc Youmbouno, à Conakry, en Guinée.

Les APIE permettent d’assurer un traitement équitable aux investisseurs et d’instaurer un climat des affaires plus prévisible et transparent au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. Ils procurent aux entreprises le niveau de protection et de confiance dont elles ont besoin pour investir à l’étranger, et contribuent à créer des emplois au Canada en attirant des investissements étrangers.

Maintenant que l’accord est signé, le Canada et la Guinée entreprendront leur processus respectif de ratification.

Les faits en bref

•    Les investisseurs canadiens sont actifs en Guinée, en particulier dans les secteurs des mines et de l’infrastructure. En 2013, les actifs miniers canadiens en Guinée étaient évalués à 27 millions de dollars.

•    En 2014, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Guinée s’est chiffré à 61,2 millions de dollars.

•    Le Canada compte actuellement 29 APIE en vigueur dans le monde et mène des négociations en vue d’en conclure de nombreux autres. De plus, le Canada a signé récemment la Convention de Maurice sur la transparence, mettant ainsi à jour ses accords de plus longue date.

•    En Afrique sub-saharienne, le Canada a des APIE en vigueur avec la Tanzanie et le Bénin, et a conclu des négociations ou signé des accords avec le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, Madagascar, le Mali, le Nigéria, le Sénégal et la Zambie.

Citations

« Notre gouvernement est résolu à assurer la protection des investissements canadiens sur les marchés mondiaux. Le Canada, qui compte 29 accords sur les investissements en vigueur et qui mène actuellement des négociations en vue d’en conclure plusieurs autres, continue de jouer un rôle prépondérant à l’échelle mondiale pour l’ouverture de nouveaux marchés et la promotion du libre-échange.

« Le Canada est reconnu comme un chef de file international dans la promotion d’un commerce plus libre et plus ouvert. Grâce à notre plan ambitieux axé sur le commerce et la création d’emplois, nous créons de nouvelles possibilités pour les travailleurs canadiens et leur famille dans toutes les régions du pays. »

– Ed Fast, ministre du Commerce international

Source: Canada – Ministry of Foreign Affairs


This entry was posted in French, Guinea News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *