L’UIR OUVRE DE NOUVELLES FILIÈRES


À l’occasion de la rentrée universitaire 2015-2016, l’Université Internationale de Rabat (UIR) ouvre de nouveaux pôles de formation : la Faculté de Médecine Dentaire, l’École de Droit et la School of Automotive Engineering (Ingénierie Automobile).

Créée en 2010 avec l’ambition d’être une Université marocaine enracinée en Afrique et se déployant à l’international, l’UIR a vu le jour dans le cadre d’un Partenariat avec l’Etat dans le domaine de l’enseignement supérieur au Maroc. Financée majoritairement par des fonds publics, l’Université fonctionne selon un modèle de gestion privée assurant un management efficient et orienté vers le résultat. Son ambition est de contribuer à la formation de la future génération de décideurs marocains et africains, en leur offrant des formations de haut niveau, conformes aux standards internationaux les plus exigeants.

Encourageant la mixité sociale, l’UIR met en place une politique d’équité sociale responsable en proposant des bourses partielles ou totales aux étudiants les plus méritants, issus de familles modestes aux revenus limités. A ce jour, 30% des étudiants de l’UIR bénéficient de ce soutien financier.

L’école d’ingénierie automobile

La nouvelle école de l’UIR dédiée à l’ingénierie automobile, la School of Automotive Engineering, a pour objectif de proposer une formation d’excellence à dimension internationale pour accompagner les développements stratégiques du Maroc dans les secteurs du transport et de l’automobile en particulier. Fruit d’une collaboration stratégique entre l’UIR et l’université américaine Mississippi State University (MSU), le cursus de formation de 5 années a été conçu conjointement avec le prestigieux Bagley College of Engineering de MSU.
Cette collaboration, unique en son genre au niveau national, offre aux étudiants l’opportunité
d’obtenir les diplômes de Bachelor of Science, en Mechanical Engineering et le Master of Science de MSU en plus du diplôme d’Ingénierie Automobile de la School of Automotive Engineering de l’Université Internationale de Rabat (UIR). L’enseignement multidisciplinaire assuré par la School of Automotive Engineering, sur le campus de l’UIR et celui de MSU, vise à former des ingénieurs à profil international pour répondre aux défis de développement du secteur automobile au Maroc et ailleurs.

Le Bagley College of Engineering de MSU est un leader mondial dans la recherche liée à  l’automobile et aux matériaux associés et plus particulièrement à travers son Centre of Advanced Vehicular Systems (CAVS). S’appuyant sur ses facultés, ses centres de recherche et laboratoires interdisciplinaires, MSU assure une formation de pointe dans les domaines de conception automobile, matériaux composites, structures métalliques allégées, systèmes de puissance, matériaux électroniques avancés, énergies alternatives, modélisation multi-échelles …
Le secteur automobile est en pleine croissance au Maroc et devient l’un des principaux facteurs potentiels de développement industriel. Depuis 2014, la production automobile est devenue la première industrie exportatrice du pays avec 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La part du Maroc dans la production automobile mondiale est en augmentation continue. Des constructeurs majeurs (principalement européens et asiatiques) et des équipementiers mondiaux investissent au Maroc pour développer l’industrie automobile afin de répondre aux besoins du marché mondial et particulièrement maghrébin, africain et européen.

La faculté de Médecine Dentaire

Forte de son expérience multidisciplinaire en formation universitaire et conformément à son plan de développement, l’Université Internationale de Rabat inaugure à la rentrée universitaire 2015-2016, une formation en médecine dentaire.

La Faculté de Médecine Dentaire de l’UIR dispensera ainsi un cursus d’excellence qui obéira aux standards nationaux et internationaux. Elle est créée dans le cadre du partenariat opérationnel et actif entre l’UIR et l’Université de Nantes, depuis 2010. La formation sera assurée par un corps professoral universitaire national, en partenariat avec des équipes pédagogiques internationales et en particulier celles de l’Université de Nantes. Les étudiants auront accès aux moyens et techniques les plus innovants, leur permettant d’aborder, avec aisance, leur vie professionnelle et ce, tant sur un plan médical que managérial.

L’école de Droit

L’Ecole de Droit de Rabat a pour objectif de former des juristes d’affaires spécialisés capables de traiter  tous types de dossiers de droit relevant de la sphère juridique, économique et commerciale. Déployées sur des niveaux de licences et de masters, les formations de l’Ecole de Droit de l’UIR couvre des corpus pédagogiques fondamentaux et spécialisant. Les formations de cette filière visent à faire acquérir des savoirs et des compétences en matière de droit public, de droit privé et en droit des affaires. Les enseignements dispensés reposent sur la pédagogie de proximité. Chaque étudiant est ainsi encadré et suivi de près par les professeurs et la direction pédagogique. Des cours de mise à niveau sont dispensés à certains étudiants.

Un modèle d’enseignement tourné vers l’international

En quelques années d’existence, l’UIR a su créer un modèle d’enseignement innovant et attractif, qui offre aux étudiants aussi bien marocains, africains et internationaux un environnement et un cadre unique de formation et d’épanouissement, et de nombreuses opportunités de mobilité à l’international. Depuis la création de l’UIR, près de 500 de ses étudiants dont 10% d’étudiants d’Afrique Subsaharienne, ont bénéficié de cette politique de mobilité étudiante, qui leur permet de passer pendant leur cursus un ou deux semestres d’échange dans les universités partenaires de l’UIR. A noter que le nombre d’étudiants nationaux et internationaux est en constante évolution.

L’UIR propose des formations académiques répondant aux besoins du marché du travail marocain : la santé, le droit, la gestion d’entreprise, l’ingénierie aérospatiale, l’architecture, les sciences politiques, les systèmes d’information, la logistique, les énergies renouvelables et l’actuariat. L’Université compte ainsi 21 filières accréditées par le ministère ouvertes pour l’année 2014/2015. L’accès aux formations se fait par voie de concours (sessions d’admission en mai, juin et juillet). La plupart des cursus sont proposés en double diplomation, en partenariat avec des universités et écoles prestigieuses à l’international (le Bagley College of Engineering de la Mississipi State University, Ecole Supérieure de Commerce de Rennes, Sciences Po Grenoble, Université de Nantes, l’ISFA de Lyon, etc.).

Ce modèle, qui permet aux étudiants d’acquérir à la fois de solides compétences dans leur domaine et des compétences générales essentielles pour leur savoir-être et leur insertion professionnelle future, attire de plus en plus de candidats.

L’UIR est aujourd’hui une référence à l’échelle nationale, africaine et internationale pour son excellence et sa rigueur et prévoit d’atteindre un effectif de plus de 2000 étudiants à la rentrée universitaires 2015-2016.

Une R&D dynamique de pointe

L’UIR s’est engagée dans le cadre du Partenariat avec l’Etat marocain à développer une recherche-appliquée de pointe en collaboration avec des entreprises nationales et étrangères en vue d’accompagner les grands projets de développement nationaux et internationaux du Maroc et répondre à des problématiques de société.

L’UIR a su fédérer autour d’elle un réseau de compétences et de partenaires prestigieux académiques et industriels grâce notamment à la mobilisation de la diaspora universitaire marocaine et l’insertion dans des consortiums et des laboratoires internationaux labellisés.

En peu de temps, l’Université est devenue un centre d’excellence en recherche et innovation. Elle a conclu des contrats de recherche d’une valeur de plus de 40.000.000 Dhs, a déposé plus de 128 brevets d’invention dont une vingtaine à l’international, et a contribué à la production scientifique nationale par des publications indexées avec un ratio par chercheur élevé. Grâce à sa politique R&D orientée « marché », l’UIR co-développe par le biais de ses innovations et son savoir-faire des produits « Made in Morocco » en partenariat avec des industriels nationaux et étrangers. Les chercheurs de l’UIR ont été distingués par plusieurs prix prestigieux dont le prix « IBM Faculty Awards » et le Prix Beluxinnov. L’UIR a également été classée en 2012 et 2013 par l’OMPIC comme première Université au Maroc en matière de dépôt de brevets d’invention. Cette stratégie R&D a été courronnée par le Prix National de l’Innovation, remis par le Chef du Gouvernement à l’UIR en juin 2014.

L’UIR A EN OUTRE REÇU LE TÉMOIGNAGE D’ORGANISMES INTERNATIONAUX COMME LA BANQUE MONDIALE, LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT, L’ISESCO, LE « GLOBAL INNOVATION INDEX », POUR SON MODÈLE INNOVANT ET SON DYNAMISME.

UN CAMPUS VERT, CERTIFIÉ HQE

Le campus de l’UIR s’étend sur 27 hectares et offre une capacité d’accueil de plus de 5.000 étudiants à terme. Aujourd’hui, trois résidences universitaires sont opérationnelles et hébergent près de 1000 résidents. Actuellement, le campus de l’UIR compte une infrastructure sportive de haut niveau : plusieurs terrains de sport, une piscine couverte chauffée, une salle multisports couverte, une salle de fitness et de musculation, etc.

L’aspect environnemental constitue un axe prioritaire du projet de l’UIR, qui a été le premier en Afrique à être certifié du prestigieux label international « Haute Qualité Environnementale » (HQE®) en 2014. Les bâtiments et installations de l’UIR ont été conçus pour limiter l’impact environnemental tout en assurant des conditions de vie saines et confortables. En avril 2015, l’UIR a inauguré une ferme solaire d’une superficie de 2500 m², dotée d’une capacité de production annuelle de 470 MWH. Cette centrale photovoltaïque, qui couvre l’allée centrale du campus, alimente directement différents bâtiments et permettra à terme de satisfaire 20 % de la consommation énergétique de l’Université. La ferme solaire constitue également une plateforme de R&D et de formation des élèves ingénieurs de l’École Supérieure d’Ingénierie de l’Énergie de l’UIR qui ont pu ainsi réaliser une série de travaux pratiques à dimension réelle.

Source: www.uir.ac.ma

Morocco


This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *