AFC s’apprête à investir 30 millions d’EUR dans des améliorations essentielles apportées à l’infrastructure de transport de la Guinée


Africa Finance Corporation (AFC) (http://www.africafc.org) annonce l’octroi d’un prêt de 30 millions d’EUR au Groupe EBOMAF pour la réfection et l’asphaltage d’un tronçon de 194 km de la Route nationale 6 (RN 6), reliant Kissidougou et Kankan.

AFC a été convié à participer à ce projet par la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), dont la contribution s’élève, elle, à 35 millions d’EUR.  La réhabilitation de la route est considérée comme une priorité nationale pour l’État guinéen, non seulement parce qu’elle relie entre elles les deux plus grandes régions naturelles du pays, mais aussi parce qu’elle constitue la jonction entre l’autoroute transcôtière qui relie Conakry à Ouagadougou et Dakar.

Il s’agit ici de la première opération menée par AFC en Guinée depuis que l’adhésion du pays a été ratifiée par le Parlement guinéen, et ce, bien que cette institution financière de développement multilatérale de tout premier plan œuvrant régulièrement en qualité de promoteur de projets fasse état de solides antécédents en matière d’investissements dans le secteur du transport et de la logistique en ayant notamment assuré le financement et la gestion de projets en Afrique du Sud, en Éthiopie et en Côte d’Ivoire.  AFC s’engage à promouvoir le développement économique de l’Afrique en investissant dans la mise en œuvre d’améliorations véritablement nécessaires apportées aux infrastructures du continent pour lequel les réseaux routiers jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de l’accessibilité et de la connectivité, ainsi que dans la réduction des coûts.

Construit dans les années 1970 dans le cadre de la coopération guinéo-cubaine, le tronçon de la RN 6 reliant Kissidougou et Kankan affiche un sérieux état de détérioration, et les niveaux élevés de congestion ainsi que les fortes pluies y rendent le transport de personnes, de marchandises et de bétail extrêmement difficile. Ceci est de nature à affecter le développement économique global du pays.

« Actuellement, certains tronçons de la RN 6 sont tellement détériorés qu’ils en sont pratiquement inaccessibles, ce qui est source de nombreux problèmes pour la population et l’économie locales », a indiqué Andrew Alli, PDG d’AFC, en commentant l’annonce.

« Lorsqu’elle sera achevée, la rénovation de la route permettra d’enregistrer une nette amélioration de la connectivité entre les 34 villages et les 11 villes situés tout au long de cet itinéraire, et réduira de manière significative les temps de trajet.  En développant un élément essentiel du réseau de transport guinéen considéré dans son ensemble, AFC et la BIDC jettent les bases de nouveaux investissements et de nouveaux développements dans le secteur, et aident la région à réaliser son potentiel économique. »

Source: Africa Finance Corporation (AFC)

Guinea


This entry was posted in French, Guinea News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *