Lancement du projet d’assistance préparatoire au Recensement Général de l’Agriculture aux Comores


La mise en œuvre de la SCA2D et de plusieurs politiques sectorielles a plus que jamais besoin de disposer des statistiques multisectorielles fiables

MOHELI, Comores, 30 juillet 2015/African Press Organization (APO)/ La Ministre comorienne de la Production, de l’Environnement, de l’Energie, de l’Industrie et de l’Artisanat : Madame SITI KASSIM, et la Représentant Assistante de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à Madagascar – Comores – Maurice – Seychelles : Madame Yannick RASOARIMANANA, ont procédé au lancement du projet d’assistance préparatoire au recensement général de l’Agriculture, ce jour.

Le dernier recensement de l’agriculture aux Comores a été réalisé en 2004. Les données agricoles de référence nécessaires pour les prises de décision à tous les niveaux sont aujourd’hui devenues obsolètes, insuffisantes et de faible fiabilité.

« La réalisation de ce nouveau recensement constitue un facteur de base pour orienter les décisions en matière de planification agropastorale et de formulation de politique de sécurité alimentaire, mesurer l’impact des différentes actions pour le développement du secteur rural», souligne la Ministre de la Production, de l’Environnement, de l’Energie, de l’Industrie et de l’Artisanat.

Les bénéficiaires immédiats des produits du projet sont les cadres et les techniciens des directions et services du Ministère de la Production, de l’Environnement, de l’Energie, de l’Industrie et de l’Artisanat. Ils verront leurs capacités techniques et opérationnelles renforcées, et à travers eux, l’ensemble du système de planification sectorielle et de suivi-évaluation du Gouvernement de l’Union des Comores ainsi que la gouvernance de l’espace rural. Par exemple l’utilisation du GPS et d’autres outils de nouvelles technologies sera requise pour les travaux de collecte des données auprès des exploitations agricoles ; et pour assurer l’accessibilité des données à tous les utilisateurs, producteurs et les preneurs des décisions, le projet fera recours au système moderne d’archivage et de diffusion des données qu’est la plateforme CountrySTAT.

L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire grâce à des stratégies et politiques plus efficaces, définies et mises en œuvre sur la base d’informations statistiques structurelles fiables, pertinentes et actuelles. L’Union des Comores sera accompagnée dans l’exécution du projet par la FAO, qui dispose d’une longue expérience dans l’assistance aux pays en développement pour la réalisation des recensements agricoles et du cheptel, ainsi que dans la préparation, la collecte, l’exploitation, l’analyse et la diffusion des résultats de telles opérations statistiques.

Ce projet préparatoire est financé par la FAO à hauteur de 390 000 USD et durera 2 ans.

Source: Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO)


This entry was posted in Comoros News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *