Modernisation des services de l’administration foncière en Ouganda : IGN France International choisie pour mettre en œuvre le système d’information foncier au plan national


Le Gouvernement ougandais avec le support de la Banque Mondiale a sélectionné le consortium mené par IGN France International pour mettre en œuvre la deuxième phase d’informatisation du registre foncier. Ce projet, nommé DeSINLISI, aboutira à la mise en place du système national d’information foncier.

Un an après la fin du projet pilote d’informatisation du registre foncier et la fourniture d’un système d’information foncier sur une zone pilote, le Gouvernement ougandais a renouvelé sa confiance au consortium mené par IGN France International en le sélectionnant pour le déploiement au niveau national du système information foncier, la finalisation des conversions numériques des titres fonciers et documentation cadastrale associée, la formation et la campagne de sensibilisation publique.

Appelée DeSINLISI (Design, Supply, Installation and Implementation of National LIS Infrastructure), cette seconde phase porte sur la conception et la mise en place d’un système national d’information foncier (SIF). D’une durée de 5 ans (février 2015 – février 2020), ce programme étend le processus de décentralisation des services de l’administration foncière et aura pour principal résultat un SIF décentralisé et intégré dans 21 bureaux départementaux des districts (Ministry Zonal Offices) à travers le pays.

Pendant cette deuxième phase, le consortium va réaliser les prestations suivantes :

– Faire évoluer le système d’information foncier (SIF) existant avec des outils open source,

– Concevoir et développer de nouvelles fonctionnalités (par exemple : l’évaluation, la planification physique, le paiement dématérialisé des services),

– Former le personnel sur le fonctionnement et la gestion du système,

– Déployer l’infrastructure SIF sur le reste du pays,

– Sensibiliser le public sur les bénéfices du SIF.

Cette phase comprend aussi la conversion et la réhabilitation des plans cadastraux et des autres actes liés à l’administration et à l’enregistrement fonciers débutés lors de la première phase du projet. Une attention particulière est accordée aux aspects de renforcement de capacité et de communication.

La modernisation des procédures au niveau national va permettre de réduire les temps d’enregistrement des titres et les coûts associés. Elle contribuer à prévenir l’empiètement des terres sur les zones humides, les forêts, les réserves routières et les autres réserves publiques, à réduire le risque de fraude et de conflit entre les individus, les familles et les communautés ainsi qu’améliorer la prestation de services au public.

A propos d’IGN France International

IGN France International est depuis 1986 la filiale pour l’international de l’Institut national français de l’information géographique et forestière (IGN). Elle s’est imposée au fil des ans comme un interlocuteur incontournable dans ses domaines d’intervention : l’information géographique (acquisition, traitement, modélisation) et les systèmes d’information géographique (mise en place et intégration). Elle est aujourd’hui une société mondialement reconnue pour son savoir-faire et son expertise.

Elle intervient sur tous types de projets dans les secteurs suivants : § cartographie § foncier § environnement/ développement durable § agriculture…

Retrouvez les projets menés par IGN France International en visitant : www.ignfi.com

Source: IGN France International


This entry was posted in French, Uganda News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *