L’Afrique, « la nouvelle Chine » en matière d’appétence pour le secteur du détail


Le continent africain bénéficie d’un rapide développement du secteur de la vente de détail : il est comparé à la Chine en 1987 lorsqu’on prédisait que le pays deviendrait le prochain pays phare(1).

Le Global Retail Development Index 2015 d’A.T. Kearney a cité l’Afrique Sub-Saharienne comme étant la ‘big story’ pour 2040, tout comme la Chine il y a 30 ans, étant donné que les détaillants s’y développent quatre à cinq fois plus vite que les détaillants des Etats-Unis d’Amérique et d’Europe.

Reconnaissant ce potentiel, DHL (dpdhl.com) joue un rôle crucial dans le développement du secteur du détail sur ce continent via sa présence actuelle par 5 800 points de vente de détail dans toute l’l’Afrique Sub-Saharienne (SSA), non pas en y construisant ses propres agences en dur, mais en créant des partenariats avec des chefs d’entreprises locaux qui agissent comme revendeurs de DHL. Steve Burd, Vice-Président intérimaire chargé des Ventes chez DHL SSA, déclare : “Des milliers de vendeurs– tels que des magasins d’électronique, des agences de voyage et des papeteries – proposent désormais des services DHL Express à côté de leur gamme de produits existante. Ces petites entreprises bénéficient d’une commission sur toutes les ventes de DHL, d’une augmentation de la fréquentation, ainsi que de leur association à une marque mondiale. Nous sommes persuadés que l’essor de la classe moyenne combiné avec le développement des marchés et des infrastructures continuera à animer la demande dans le secteur du détail dans les années à venir.”

Il cite le Global Retail Development Index™ de 2015 d’A.T. Kearney, qui citait trois pays d’Afrique Sub-Saharienne – Botswana, Nigeria et Angola – dans le top 30 mondial des pays en développement pour l’investissement dans la vente de détail. “La Zambie, la Namibie et le Ghana ont été identifiés comme étant en cours d’émergence rapide et susceptibles d’être inclus sur cette liste dans les années à venir.”

Lorsqu’on considère le African Retail Development Index™ 2015 local, Burd explique qu’il est revigorant de voir que des petits marchés émergent pour rivaliser avec le Nigeria et l’Afrique du Sud, historiquement considérés comme les principaux moteurs du continent. Le Gabon, le Botswana et l’Angola ont été respectivement cités comme les trois pays de tête dans l’index africain, suivis du Nigeria, de la Tanzanie et de l’Afrique du Sud(2).

“Les pays en développement, ainsi que les marchés qui en sont à des stades précoces, avec peu ou aucune culture formelle du shopping, deviennent des marchés de plus en plus viables pour les détaillants. Néanmoins, même s’il y a de plus en plus d’opportunités, les entreprises et les investisseurs doivent examiner individuellement chaque marché avant de s’y développer, car il n’y a pas de stratégie universellement valable pour le marché africain,” indique Burd.

“D’après l’agence d’information commerciale WARC, les Africains de l’Ouest adoptent une perspective étroitement alignée sur les Etats-Unis, tandis que les Africains de l’Est ont tendance à trouver les marques asiatiques plus attrayantes. La compréhension des différentes cultures et préférences de marque est donc cruciale lorsqu’on envisage une stratégie de développement dans le secteur du détail,” ajoute Burd.

Burd indique que les petites et moyennes entreprises (PME) sont bien positionnées pour tirer parti de l’expansion du secteur de la vente de détail, compte tenu de leur agilité et de leur capacité à s’adapter à l’évolution de la situation sur le marché. Il avertit que même si les opportunités sont plus nombreuses, il reste des défis à relever, allant des variations dans les réglementations fiscales jusqu’à la gestion de la chaîne d’approvisionnement. “Les chaînes d’approvisionnement en Afrique sont plus compliquées que sur beaucoup d’autres marchés mondiaux, et la clef du succès consiste à les comprendre afin de compenser les risques par les occasions que le continent permet de saisir.”

“Nous collaborons avec des milliers et des milliers de PME de toute l’Afrique et nous sommes résolus à les aider à saisir les opportunités et à faire progresser l’Afrique Sub-Saharienne pour qu’elle devienne une économie florissante,” déclare Burd.

Source: Deutsche Post DHL


This entry was posted in Angola News, Benin News, Botswana News, Democratic Republic of the Congo, Equatorial Guinea, French, Gabon News, Guinea News, Guinea-Bissau, Malawi News, Mali News, Mozambique News, Republic of Côte d'Ivoire (Ivory Coast), Togo News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *