Le PAM et la FAO étendent un programme d’appui aux petits producteurs agricoles à la province du Nord Kivu


Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) annoncent l’expansion de leur programme de développement des chaines de valeur des petits producteurs agricoles à la province du Nord Kivu.

Mis en œuvre sur la base d’un projet pilote au Tanganyika et en Equateur depuis 2010 grâce à l’appui de la France et de la Belgique, ce programme a démontré des résultats éloquents et a bénéficié à plus de 16,000 ménages. Les études menées à la fin de la phase pilote en 2015 ont recommandé l’extension du projet, notamment au Nord Kivu.

Communément désigné sous son appellation anglaise « Purchase for Progress – P4P », le programme a pour objectif de soutenir les petits producteurs agricoles pour, d’une part, améliorer de manière durable la quantité et la qualité de leurs productions et, d’autre part, augmenter leur revenu.

Parmi les activités qui seront mises en œuvre pour atteindre ces objectifs, le PAM et la FAO vont se concentrer sur l’amélioration de l’organisation du système de production agricole dans son ensemble, incluant notamment l’entreposage, la transformation et la commercialisation.

« La relance de la production agricole va par ailleurs renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la zone » explique Pablo Recalde, Directeur et représentant du PAM et actuel représentant a.i. de la FAO en RDC.

Grâce à ce programme, le PAM sera en mesure d’augmenter ses achats locaux auprès des petits producteurs dans le cadre de son assistance alimentaire envers les personnes vulnérables des provinces affectées par les conflits en RDC. En 2015, le PAM a distribué près de 50.000 tonnes de vivres à plus de 1,2 million de personnes. Des achats locaux significatifs permettent la redynamisation des marchés agricoles puis la stimulation des économies locales.

De son côté, la FAO appuiera l’augmentation de la production par l’introduction de variétés certifiées à haut rendement, la promotion de la dynamique communautaire locale, l’organisation des associations de petits producteurs en réseau de production, ainsi que le renforcement des capacités d’entreposage et de transformation des produits agricoles.

La première étape du projet va débuter dès février avec 4.000 ménages dans le territoire de Rutshuru. D’ici fin 2017, le programme vise à inclure 10.000 ménages de petits producteurs dans la province du Nord Kivu.

Une analyse de la situation agricole au Nord Kivu a été lancée en novembre 2015 en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Elevage ainsi que L’Institut National de la Statistique. Cette analyse a permis de sélectionner les sites précis de mise en œuvre du programme. Les résultats seront présentés à Goma mercredi le 27 janvier 2016.

Le territoire de Rutshuru est reconnu pour son potentiel agricole et fait partie des ilots de stabilisation identifiés dans la stratégie I4S (International Security and Stabilization Support Strategy for DRC). L’amélioration relative de la situation sécuritaire ainsi que le retour des personnes provenant des camps de déplacés vers leur village d’origine sont autant de conditions favorables au lancement d’un programme visant à passer progressivement d’une stratégie d’urgence vers celle d’un développement durable.

Le lancement du programme au Nord Kivu est financé par le Royaume de Belgique à hauteur d’un million d’euros. D’autres financements sont nécessaires pour atteindre les 10.000 ménages ciblés par le programme dans la province du Nord Kivu, notamment à Nyiragongo, un territoire fertile où la sécurité s’est récemment améliorée.

A travers ce programme, le PAM et la FAO vont travailler en étroite collaboration avec le gouvernement national de la RDC ainsi que le gouvernement provincial du Nord Kivu ainsi qu’en partenariat avec différentes organisations nationales et internationales qui sont impliquées dans la relance agricole au Nord Kivu.

Source: World Food Programme (WFP)


This entry was posted in Democratic Republic of the Congo, French. Bookmark the permalink.

Leave a Reply