La Fondation MasterCard et la Fondation de l’Education pour l’Emploi (EFE-Maroc) célèbrent la réussite du projet Al Morad au Maroc. Près de 15.000 jeunes bénéficiaires dont 54% femmes en 5 ans


La Fondation de l’Education pour l’Emploi (EFE- Maroc) et la Fondation MasterCard ont célébré, ce jeudi, la clôture du projet Al Morad lancée en 2011 et dont l’objectif était d’accroître l’employabilité des jeunes et de renforcer les liens entre les secteurs public et privé au Maroc. Avec près de 15.000 jeunes bénéficiaires dont 8000 femmes (54%), originaires de plusieurs régions du Royaume, le projet Al Morad a été une réussite unanimement saluée par ses initiateurs, mais aussi l’ensemble des partenaires.

Lancé en 2011 par la Fondation de l’Education pour l’Emploi (EFE- Maroc) et la Fondation MasterCard, le projet Al Morad a renforcé les possibilités d’accès à l’emploi à près de 15.000 jeunes  originaires de des villes d’El Jadida, Mohammedia, Benslimane, Temara, Rabat, Salé, Kenitra, Larache, Asilah, Tétouan et Tanger. Le choix des villes, rappelons-le,  relève de la volonté des deux fondations d’aller au-delà de Casablanca où est implanté le siège d’EFE Maroc et  d’accorder  la chance à tous les jeunes du Royaume. Pas moins de 53% des bénéficiaires du projet Al Morad sont des femmes. Une part belle qui relève de la volonté des deux fondations de faire de l’égalité des chances une réalité dans le monde de l’emploi.

Près de 2750 jeunes ont bénéficié des formations axées sur les compétences générales et professionnelles indispensables à la réussite en milieu de travail. Et 12.250 autres jeunes ont, quand à eux, été initiés aux techniques de recherche d’emploi à travers un programme de formation baptisé «Finding a Job Is a Job» (FJIJ)

Le projet Al Morad avait pour objectif également  d’aller à l’encontre des universités locales et centres de jeunes, de mener des programmes de formation de hautes qualité et s’érigeant en l’occasion en plateforme de concertation par excellence dans le but de renforcer au mieux les capacités des jeunes et de leur assurer une employabilité durable.

Partenariats avec 34 établissements de formations et 126 entreprises du secteur privé pour renforcer les compétences et les opportunités d’emplois

Le projet Al Morad a, ainsi, contribué à l’amélioration des capacités de 34 établissements d’enseignement (universités et centres de jeunesse). Il a également permis de renforcer les opportunités d’emploi et chances d’insertion des jeunes  à travers des  conventions des partenariats scellés avec 126 entreprises du secteur privé (entreprises locales et multinationales) parmi lesquelles on peut citer Accenture, Al Hokair, Jumia, Kaymu et Varun Beverage Maroc (Pepsi), Phone Group, Aswak Assalam, Royal Mogador, Marwa, M2T, …

« Avec une population de jeunes dynamique et en pleine croissance, combler le fossé entre les jeunes, les employeurs et les établissements d’enseignement au Maroc est d’une grande importance », souligne Ibrahim Slaoui, Président du Conseil d’administration d’EFE Maroc, qui n’a pas manqué de saluer l’action de la fondation MasterCard. «EFE-Maroc est reconnaissante pour le formidable soutien de la Fondation MasterCard, qui nous a permis de créer des opportunités tangibles pour des milliers de jeunes à travers plusieurs villes du Royaume», se réjouit- il. «Le projet Al-Morad a permis de créer une passerelle concrète entre les jeunes demandeurs d’emploi et le monde de l’entreprise», déclare Ann Miles, Directrice de l’Inclusion Financière et des Moyens de Subsistance des Jeunes à la Fondation MasterCard.  « En assurant un accès aux programmes de formation de haute qualité et en garantissant des opportunités d’emploi dans les secteurs public et privé, les jeunes femmes et hommes bénéficient des compétences et des connaissances nécessaires dont ils ont besoin pour démontrer leur potentiel en tant que forces vives du tissu socio-économique», a-t-elle ajouté

D’autres partenariats ont été scellés entre EFE-Maroc et de grandes universités marocaines telles que l’Université Hassan II, Abdelmalek Essaadi, Chouaib Doukkali, Mohammed V Souissi, mais aussi des ministères (ministère de la Jeunesse et de Sport et Ministère du Tourisme) et des institutions telles que l’Office de la Formation Professionnelle et de Promotion d’Emploi (OFPPT), l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC)…

Représentant  Mastercard à la cérémonie, Alemayehu Konde Koira, Senior programm Manager à la Fondation MasterCard, a salué pour sa part le travail accompli dans la synergie entre les deux fondations, mais aussi les partitions salutaires des secteurs privé et de l’enseignement au Maroc.

Ces interconnexions synergiques réussies à travers le projet Al Morad ont permis à la fondation EFE Maroc de renforcer son action sur l’étendu du territoire national, de démocratiser les chances d’emploi des jeunes mais aussi et surtout de contribuer au rapprochement entre les universités, établissements de formations professionnelles et les entreprises, le public et le privé.


This entry was posted in French, Morocco News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *