Parution d’un livre sur Barack Obama « Il était une fois Barack Obama : les bases d’une nouvelle Amérique »


L’œuvre est signée par le journaliste et essayiste sénégalais, Cheikh Mbacké Sène qui en est à son deuxième ouvrage. Sène résume, pour l’histoire et à travers cet essai de 150 pages paru aux Editions du Net en France, le passage de Barack Obama à la tête de la plus grande puissance du monde.

En 2008, l’Amérique élit Barack Obama, le premier Afro-américain à présider à la destinée de la plus grande puissance du Monde. Au-delà du caractère historique de son élection, Barack Obama doit réparer les dégâts causés par huit années de règne désastreux de George W. Bush. Tant au niveau interne qu’international, cet homme dont le charisme planétaire rappelle John Fitzgerald Kennedy, est arrivé en sauveur d’une Amérique engluée dans l’une des plus grandes dépressions économiques de son histoire et de plus en plus abominée pour sa politique impérialiste destructrice. Jamais dans l’histoire, le monde  n’a tant attendu  d’un seul homme.

« Homme issu de la minorité, Barack Obama a été élu grâce à un mouvement populaire puissant nourri par une jeunesse américaine lassée par huit années de politique impérialiste destructrice, la récession économique, le chômage, le tout à mettre sur le compte de George W. Bush », écrit Cheikh Mbacké Sène. Et de poursuivre : « L’envie de changement de l’Amérique, qui fut immense, croisa les ambitions d’un homme qui a su transcender les lignes et se projeter dans l’avenir en promettant d’apporter des réponses concrètes aux inquiétudes ».

« Face à ces défis multiples et lourds, Barack Obama a trouvé des réponses », estime l’essayiste sénégalais. « Pas toutes certes, mais des réponses et ô combien importantes. Et en termes de bilan de ses deux mandats et indépendamment de son œuvre qui est tout au plus admirable, l’élection de Barack Obama aura été en elle-même la première note positive », complète-t-il.

Barack Obama aura, en fin de compte, mené la rupture avec la « diplomatie du cow-boy »  pratiquée par G. W. Bush, « renoue le dialogue et assainit les rapports entre l’Amérique et le reste du Monde. Il  posa ainsi les bases d’une…nouvelle Amérique, celle qui réconcilie l’Amérique avec elle-même rappelant aujourd’hui plus que jamais que la race n’est pas une fatalité, mais incontestablement un espoir pour tous ceux qui luttent pour l’égalité entre les personnes de toutes races et de toutes couleurs, et celle qui respecte les autres », conclut Cheikh Mbacké Sène.

L’auteur

Cheikh Mbacké Sène est un journaliste et essayiste sénégalais spécialisé dans l’analyse et la révision de l’histoire et de l’actualité contemporaine. Il est dans la vie courante, expert-Consultant en Communication d’entreprise, Communication de Crise et Intelligence économique – spécialiste Afrique. « Il était une fois Barack Obama : les bases d’une nouvelle Amérique » est son second ouvrage. Il a déjà publié en 2014, « Lions de la Téranga : Vérités et contre vérités sur les échecs répétés (2003-2013) », un essai à travers lequel l’auteur pose un regard critique sur les faits majeurs et détails qui ont défini le football  sénégalais au cours de la décennie 2003-2013. Contact de l’auteur : cmbacke.sene@gmail.com


This entry was posted in Algeria News, French, Morocco News, Tunisia News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *