Nouvelle cartographie de base du Mali à l’échelle 1/200 000 : Le séminaire de fin de projet se déroulera le 29 septembre


En octobre 2012, l’Union Européenne a notifié IGN FI pour la réfection de la carte nationale topographique du Mali à l’échelle du 1/200 000, la réalisation de produits et services dérivés ainsi que la modernisation de l’Institut Géographique du Mali (IGM).

L’objectif de ce projet financé sur le 10ème FED (Fonds Européen de Développement) est double :

  • Produire une base de données nationale de référence servant de support à la création de la nouvelle carte topographique du pays au 1/200 000, ainsi qu’un ensemble de produits et services dérivés,
  • Garantir un transfert complet de compétences au personnel national grâce à l’appui d’une Assistance Technique.

Ce référentiel constituera le socle de travail de production des données thématiques par les différentes institutions maliennes.

Après 4 années d’activité, le projet de remise à jour de la cartographie de base du Mali à l’échelle 1/200 000 prendra officiellement fin en septembre 2016.

A cette occasion, un séminaire de fin de projet sera organisé le 29 septembre 2016 à l’hôtel Azalaï Salam de Bamako.

Organisée sous le Haut-patronage de l’Ambassadeur de l’Union Européenne et du Ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, cette manifestation vise plusieurs objectifs.

Il s’agira bien sûr, de revenir en détail sur chaque composante technique et de partager les enseignements de ces quatre années de projets par une analyse fine des facteurs clé de succès et des difficultés rencontrées.

Réunis à l’occasion de cette manifestation, producteurs et utilisateurs de l’information géographique au Mali échangeront sur les nouvelles applications découlant des données produites par l’IGM dans le cadre de ce projet.

Au-delà des 118 cartes qui ont été produites, la réalisation de produits dérivés fournira aux acteurs maliens de réels outils pour accompagner le développement du pays : cartes numériques, bases de données vectorielles au 1/200 000 et au 1/1 000 000, et géoportail pour la diffusion des données.   . On insistera également sur le fait que plusieurs produits supplémentaires ont été créés dans le cadre de l’apprentissage pédagogique:

  • Une base de données vecteur d’occupation des terres grande échelle élaborée par photo-interprétation d’images du satellite Spot 6 (résolution inférieure à 2 mètres),
  • Les plans de 28 villes majeures du pays (principalement des chefs-lieux de régions et cercles en zone dite « sécurisée »).

Grâce à la mise en place d’un réel transfert de compétences au bénéfice de l’Institut Géographique du Mali, 100% de la production a été réalisée sur place, dans les locaux de l’IGM, par le personnel technique de l’IGM.

Enfin, une exposition interactive viendra compléter les interventions. Les visiteurs pourront par exemple visualiser, sur une même zone, les cartes d’avant avec les nouvelles coupures produites dans le cadre de ce projet.

Plusieurs démonstrations seront également réalisées par les équipes techniques de l’IGM et illustreront plusieurs domaines : le Géoportail, les SIG (Systèmes d’Information Géographiques) et la cartographie.

Un atelier permettra aussi de mieux comprendre l’intérêt pour un pays de numériser les photographies aériennes historiques, notamment pour des applications en matière d’urbanisation, d’évolution du couvert végétal, et de problématiques frontalières.

Enfin, bien sûr, il sera possible à l’occasion du séminaire de faire l’acquisition de la nouvelle carte du pays, qui a été imprimée en France dans les locaux de l’IGN à l’été 2016 à plus de 100 000 exemplaires et acheminées au Mali dès la rentrée.

Source: : www.ignfi.com


This entry was posted in French, Mali News. Bookmark the permalink.

Leave a Reply